Granby se joint au Circuit électrique

   19 Janvier 2014 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Connue pour son célèbre Zoo, la ville de Granby sera désormais réputée pour son pouce vert, car elle vient tout juste de se joindre au Circuit électrique, un réseau d’infrastructures de recharge pour les voitures électriques mis en place par Hydro-Québec. Il n’y a pour l’instant qu’une seule borne de recharge située dans le stationnement de l’Hôtel de Ville. Deux autres bornes se trouvent également dans les environs de Granby, dont une à l’université de Sherbrooke.

Le Circuit électrique a été fondé par Hydro-Québec avec l’aide de RONA, Metro, St-Hubert et AMT. Néanmoins, le projet compte désormais plus d’une cinquantaine de partenaires, ce qui a permis d’en étendre l’accessibilité à la majorité des grandes villes du Québec. En revanche, la majeure partie des bornes du Circuit électrique se trouvent à Montréal.

L’énergie de l’avenir

Ça ne date pas d’hier que l’homme souhaite faire de l’électricité l’énergie par excellence, et ce, même pour l’automobile. En fait, à la fin de 19e siècle même, des scientifiques de l’époque avait imaginé pouvoir créer une voiture 100 % électrique. Le seul problème était de trouver comment contenir et contrôler cette énergie. Bref un siècle plus tard, les solutions ont été trouvées et nous pouvons désormais conduire une voiture 100 % électrique.

Selon Hydro-Québec, le coût financier en énergie serait 9 fois moins élevé avec une voiture électrique qu’une voiture à essence conventionnelle, ce que l’on peut constater sur le site internet du circuit électrique avec une série de calcule plutôt complexe.

La durée de recharge est un des facteurs clés dans le développement du Circuit électrique, car pour l’essence, il suffit de quelques minutes et le tour est joué. Avec l’électricité, il ne faut pas être pressé ou il faut plutôt savoir gérer son temps. C’est notamment pour cette raison que la majorité des bornes se trouve devant un commerce où l’on passe généralement plusieurs heures.

Un impact sur le journalisme

Depuis le début de l’ère du journalisme automobile, on parle de L/100km et même avec les voitures électriques, il s’agit de l’unité référence, car elles sont majoritairement toutes équipées d’un petit moteur à essence qui génère soit de l’énergie pour le moteur électrique ou serve tout simplement de substitue en cas de panne. En revanche, avec l’amélioration des infrastructures, l’industrie produira certainement plus de voitures 100 % électrique, ce qui nous amènera à parler de KWh/100km, l’unité de référence dans le domaine de la consommation électrique. Et si vous n’êtes pas confortable avec cette dernière mesure, vous pouvez toujours visiter le site internet d’Hydro-Québec qui offre une calculatrice pour comparer KWh/100km à L/100km.

 

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER