Henrik Fisker dévoile sa recette de la parfaite Mustang

   30 Novembre 2014 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Après, Ford, Roush, Saleen, Henessey et la division Shelby, c’est autour de Henrik Fisker que de dévoiler sa vision de la Mustang idéale. Karma, créateur de la marque du même nom a probablement l’un des plus jolis coups de crayon de l’industrie. Au cas où vous ne le sauriez pas, il est notamment le dessinateur derrière le design de voiture légendaire comme la BMW Z8, l’Aston Martin DBS et l’Artega GT. Néanmoins, cette fois-ci, Henrik Fisker a décidé de concevoir une Mustang aussi musclée que respectueuse de ses traditions, et ce, avec les meilleurs matériaux et technologies disponibles sur le marché à l’heure actuelle.

Le résultat est phénoménal puisqu’en plus de revoir la finition extérieure de sa Mustang faite « maison », Fisker a remplacé absolument tous les panneaux en métal par des panneaux en fibre de carbone. La fibre de carbone ce n’est pas donnée puisque les voitures qui en sont majoritairement composées se vendent à plus d’un million de dollars l’unité. Sachant ceci, on peut se compter chanceux que Henrik Fisker ne demande que 100 000 $ pour sa Mustang entièrement revue. Néanmoins, le designer de voiture n’est pas seul derrière le projet, car il a reçu l’appui de Galpin une entreprise reconnue internationalement dans le milieu du tuning automobile.

Du muscle, du muscle et… du muscle!

Galpin et Fisker sont restés assez silencieux quant aux performances de leur nouvelle création, mais nous savons tout de même que cette Mustang GT appelée Rocket est propulsée par un V8 de 5.0 litres dotés d’un compresseur volumétrique, ce qui porte sa puissance à près de 725 chevaux. Et nous en savons à peu près autant pour l’intérieur tout fait à la main de cette Mustang Custom qui ressemble à ce qu’on pourrait retrouver dans une Aston Martin ou une Bentley en l’occurrence.

La nouvelle Mustang ne proposait jusqu’ici aucun élément rétro et c’est précisément ce que Fisker, un grand amoureux des voitures musclées, reprochait à Ford. C’est pour cette raison que sa Mustang propose une grille chromée typique de celle qu’on pouvait trouvée sur les Mustangs des années 60. Pour le reste, Henrik Fisker y est allé de son génie avec des lignes audacieuses, d’immenses trappes d’air sur le capot et même des ouvertures latérales qui ajoute une touche d’agressivité au design de la Mustang. Je peux vous assez que je n’étais moi-même pas très enthousiasme à l’égard du design de la Mustang 2015, mais Henrik Fisker vient très certainement de me faire changer d’avis.

 

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER