Hyundai Canada : 22 000$ d’amende

   11 Février 2019 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Voilà une nouvelle qui risque de faire sourciller les acheteurs d’automobiles puisque le constructeur Hyundai vient tout juste d’être condamné à payer une amende de 22 000$ pour des représentations trompeuses. Bon qu’est-ce que ça veut dire exactement?

Vous savez comme moi que les manufacturiers et surtout les concessionnaires font tout ce qu’ils peuvent pour créer des annonces intéressantes pour leur véhicule afin d’attirer le client moyen. L’idée, c’est de jouer avec les chiffres et les mots pour que le consommateur croie qu’il va avoir la meilleure transaction possible. Néanmoins, la loi prévoit qu’un manufacturier ne peut pas faire de fausse publicité et malgré tout, c’est exactement ce qu’a fait Hyundai Canada.

Voici ce qu’on reproche à Hyundai

Quelque part à Montréal en 2015, le constructeur coréen annonçait que ses véhicules étaient à vendre au prix du fabricant, ce qui n’était pas vrai. Ainsi, en guise de sanction, le constructeur coréen s’est vu imposer une amende de plus de 22 000$ par un tribunal. Il faut comprendre que le constructeur coréen a plaidé coupable, ce qui veut dire qu’il reconnait ses torts. De plus, la somme de 22 000$ est totalement symbolique pour un constructeur du calibre de Hyundai, mais l’évènement nous porte tout de même à réfléchir sur ce qu’annoncent les différents manufacturiers.

Il faut comprendre que l’objectif est de jouer sur la psychologie des consommateurs avec des chiffres et des mots pour que ces derniers croient qu’ils ont droit à une affaire. Par exemple, on peut citer la Mitsubishi Mirage qui était disponible à 9 995$ à une certaine époque. C’était vrai, mais il fallait ajouter à cela quelques frais, ce qui veut dire qu’au final on payait bien plus que les 9 995$ annoncés. Sans parler des taxes qui s’ajoutaient sur tout ça.

Lorsqu’une annonce semble trop belle pour être vraie, c’est que c’est probablement le cas. Si vous ne voulez pas vous faire avoir, faites un peu de recherche sur la manière dont les fabricants présentent le prix de leur véhicule, car bien trop souvent, on croit avoir affaire à un rabais exclusif alors que c’est un rabais qui est donné à tous et au final, on se retrouve à payer le même prix que les autres acheteurs.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER