13 Juillet 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

On peut dire qu’il y en a du nouveau chez Infiniti cette année et le constructeur japonais nous propose un QX60 entièrement redessiné pour le modèle 2022. Plus costaud, plus moderne, mais toujours aussi élégant, le VUS s’impose encore plus qu’avant et il y a fort à parier qu’il sera plus populaire que jamais avec cette nouvelle génération.

D’abord et avant tout, il faut savoir que l’Infiniti QX60 est basé sur la même plateforme que le Nissan Pathfinder, ce qui explique cette transformation aussi radicale du modèle pour 2022. C’est donc pour cette raison que l’Infiniti QX60 2022 est plus carré, mais le VUS du constructeur japonais conserve tout de même une certaine musculature, car c’est là la signature esthétique de la marque. D’ailleurs, je dois dire que j’aime particulièrement le fini 2 tons ce qui donne au QX60 un fini encore plus prestigieux.

Un vent de fraicheur

Qui dit nouvelle génération dit aussi beaucoup d’amélioration au passage à commencer par un habitacle plus luxueux et cossu que jamais. Certaines versions nous donnent carrément l’impression qu’on se trouve un VUS Bentley ou quelque chose du genre. Le VUS du constructeur japonais bénéficie d’un écran multimédia de 12.3 pouces. Force est d’admettre que le constructeur japonais a fait de l’excellent travail en ce qui concerne la finition intérieure de son VUS et la qualité des matériaux est franchement impressionnante.

Un seul moteur

Malheureusement, il n’y a pas de mécanique hybride ou hybride rechargeable au menu pour l’Infiniti QX60, ce qui est un peu décevant, je dois l’admettre. Enfin, comme il est essentiellement basé sur le Nissan Pathfinder, il bénéficie de la même mécanique que ce dernier, à savoir un moteur V6 de 3.5 litres qui affiche une puissance de 295 chevaux et 270 livres-pied de couple. Ce n’est peut-être pas la mécanique la plus moderne de la catégorie et je dirais même que c’est l’une des plus basiques, mais elle a l’avantage d’avoir fait ses preuves en matière de fiabilité et de durabilité. Sans compter qu’un V6 à aspiration naturelle offre des accélérations plus directes et un confort de roulement nettement supérieur à mon avis. Enfin, peut-être que c’est simplement moi qui suis de la vieille école, mais je préfère largement cette configuration mécanique à celles que proposent la majorité de ses rivaux.

Pour le reste, l’Infiniti Q60 profite d’une boîte automatique ZF à 9 rapports ainsi que d’un rouage intégral recalibré, ce qui lui permet d’offrir 7 modes de conduite différente. Ces nouveautés apportent leur lot de bénéfices comme c’est le cas de la capacité de remorquage qui a été bonifié pour le modèle 2022 en passant de 5 000 à 6 000 livres, ce qui peut faire une sacrée différence pour les acheteurs.  

Combien ça coûte?

Maintenant, c’est bien beau tout ça, mais encore faut-il savoir si on en a les moyens. Eh bien, figurez-vous que l’Infiniti QX60 reste relativement abordable pour un véhicule de luxe en son genre. En effet, il affiche un prix de base de 54 995$ dans sa version Pure, ce qui est loin d’être démesuré pour un VUS de luxe et de prestige. Vient ensuite la version Luxe à 59 495$ suivi de la version Sensory à 64 995$. Finalement, c’est la version Autograph qu’on retrouve au sommet de la gamme avec un prix de base de 67 995$. Cette dernière vous donne notamment accès à des sièges capitaine pour la seconde rangée, un affichage tête-haute de 10.8 pouces et tout comme c’est le cas pour le Nissan Pathfinder, les peintures 2 tons seront uniquement disponible avec la version la plus cossue du lot.

Sachez que si le modèle vous intéresse, vous pouvez déjà passer commande. Les premiers exemplaires devraient débarquer en concession pas plus tard que cet automne.

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

Nos autres inventaires de Infiniti