Jaguar : objectif 100% électrique avant 2025

23 Février 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Si certains constructeurs appréhendent l’électrification de leur véhicule avec timidité, d’autres sont plus optimistes quant à leur transition partielle voir totale vers ce type de motorisation. D’ailleurs, depuis quelques semaines, on entend beaucoup parler des objectifs de certains constructeurs à ce niveau et si la majorité d’entre-deux vise 2035 puisque cela concorde avec l’interdiction de vente de véhicule à essence selon les gouvernements du monde, d’autres veulent être plus proactif comme c’est le cas de Jaguar qui annonce que sa gamme de véhicules sera 100% électrique d’ici 2025.

D’ailleurs, comme vous le savez probablement, Land Rover fait aussi partie de la famille Jaguar et par le fait même, le constructeur britannique devrait lui aussi offrir une gamme 100% électrique un jour, mais ce dernier est moins optimiste que Jaguar. En effet, pour ce qui est de Land Rover, on parle plutôt de 2030 comme objectif et il faut savoir qu’on ne s’attend pas à proposer une gamme 100% électrique, mais on vise plutôt un objectif de 60% de ventes de véhicules neuf.

Une question de timing

Pour l’instant, il n’y a qu’une partie de la gamme de Jaguar qui soit électrifiée. En fait, le seul modèle électrique que propose le constructeur britannique, c’est la Jaguar I-Pace, mais cette dernière ne semble même pas faire partie du plan d’avenir de la marque. En effet, Jaguar mentionne que son plan d’électrification totale devrait débuter en 2024 avec la venue d’un premier modèle. Bref, si vous faites le calcul, cela voudrait dire qu’il ne resterait qu’une seule année au constructeur britannique pour électrifier le reste de sa gamme, ce qui n’est pas impossible, mais ça n’en reste pas moins ambitieux pour autant.

On peut aussi se demander comment l’électrification va transformer la gamme de Jaguar puisque certains modèles que propose actuellement le constructeur britannique sont réputés pour leur caractère sur le plan mécanique. Je parle surtout de la Jaguar F-Type, mais il ne faut pas exclure tous les véhicules qui sont offerts avec des moteurs V6 ou V8 chez Jaguar, ce qui représente une grande partie de la gamme du constructeur britannique. Ces véhicules riment avec émotion et plaisir et même si on peut s’amuser derrière le volant d’une voiture électrique, le ronronnement du moteur et de tous les composants mécaniques d’une voiture régulière est assez difficile, voire carrément impossible à reproduire dans une voiture électrique. Néanmoins, c’est ce que Jaguar souhaite réaliser et certaines rumeurs circulent déjà sur la toile quant aux premiers modèles qui seront renouvelés ou ajoutés. On parle notamment d’un VUS nommé J-Pace. De plus, il semblerait que la berline de grand format XJ figure aussi sur la liste des premiers modèles qui seront affectés par cette vague d’électrification chez Jaguar et lorsqu’on y pense, c’est tout à fait logique puisque les grandes voitures de luxe 100% électriques se vendent comme des petits pains chauds en ce moment.

Un objectif commun

Comme je l’ai mentionné plus tôt, Jaguar est loin d’être le seul constructeur à vouloir offrir une gamme complète de véhicules 100% électriques dans les prochaines années. General Motors a récemment fait une annonce similaire avec un objectif plus conservateur, soit 2035. Plusieurs grandes villes à travers le monde veulent littéralement bannir les véhicules à essence de leur territoire et plusieurs marchés parlent d’interdire la vente de véhicule à essence à partir de 2035. C’est donc tout à fait normal que les constructeurs automobiles cherchent à trouver des solutions pour aller dans cette direction tout en l’annonçant publiquement.

Toutefois, je ne suis pas là pour faire un discours complotiste, mais je suis de ceux et celles qui croient que la voiture électrique fait partie de l’avenir, mais pas comme tout le monde le pense. Je crois plutôt que les motorisations électrifiées font simplement s’intégrer aux gammes des véhicules de manière générale un peu comme c’est le cas avec les turbocompresseurs, je suis persuadé que la voiture électrique est là pour rester, mais comme complément, pas pour prendre la place des voitures à essence. D’ailleurs, j’ose croire que certains constructeurs pourront effectivement convertir l’entièreté de leur gamma à l’électricité. Tesla a clairement prouvé que c’était possible d’offrir une gamme de véhicules 100% électriques et d’être rentable. L’entreprise est d’ailleurs le constructeur automobile ayant la plus grande valeur en bourse. Ainsi, on peut certainement croire que Jaguar est de bonne fois dans sa vision de l’avenir et que l’entreprise britannique va effectivement proposer une gamme 100% électrique d’ici 2025.



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER