Jeep Avenger : oui, mais pas ici

26 Octobre 2022 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Stellantis a décidé de réutiliser une autre appellation du passé et c’est sur la forme d’un petit VUS 100% électrique que Jeep nous présente l’Avenger. Mal seule déception face au modèle, c’est qu’il ne sera pas offert ici en Amérique du Nord, car sa commercialisation est limitée à l’Europe pour l’instant.

 

Toutefois, il ne serait pas impossible que le modèle se retrouve sur le nouveau continent d’ici les prochaines années et c’est pourquoi j’ai décidé de vous en parler aujourd’hui.

 

Un vrai Jeep

 

L’Avenger propose une allure typiquement Jeep et je dois dire que ça me plait beaucoup. Le modèle nous a été présenté avec un fini deux-tons, noir et d’un jaune flamboyant, ce qui laisse entrevoir une personnalité éclatante pour le modèle. Pour le reste, le Jeep Avenger propose une silhouette très robuste et il mise sur le carré. Sans parler de sa superbe calandre qui représente la signature esthétique même de la marque.

 

L’habitacle du Jeep Avenger est à la fois d’une grande simplicité et d’une modernité à couper le souffle. Ce dernier propose une planche de bord au design linéaire et propre sur lequel on retrouve un écran de 10.3 pouces pour le système d’infodivertissement. L’instrumentation du tableau de bord l’illustre elle aussi à travers un écran de 7 à 10.3 pouces selon la version pour laquelle vous optez. Le design intérieur du Jeep Avenger peut sembler très simple, mais il y a clairement un grand travail et beaucoup de finesse dans chaque coup de crayon. Au niveau de l’espace cargo, on parle de 380 litres, ce qui n’est quand même pas mauvais, mais ça reste assez limité pour un véhicule qui se veut aussi pratique et polyvalent.

 

Performance et autonomie

 

Sans surprise, le Jeep Avenger utilise une architecture à 400 volts, mais là où les choses prennent une drôle de tournure, c’est au niveau des moteurs ou plutôt du moteur devrais-je dire. En effet, le petit VUS du constructeur américain n’est alimenté que par un seul moteur électrique d’une puissance de 156 chevaux et 192 livres-pied de couple qui envoie la puissance aux roues avant. Ainsi, vous aurez donc compris qu’il n’y a pas de rouage intégral, ce qui est plutôt inusité pour un modèle Jeep.

 

Là où les choses deviennent plus intéressantes, c’est au niveau de l’autonomie puisque le constructeur annonce que son petit VUS sera capable de parcourir jusqu’à 400 kilomètres à partir d’une seule charge. D’ailleurs, Jeep mentionne que cette donnée pourrait même être poussée à 500 kilomètres dans la mesure où vous roulez majoritairement en ville.

 

Le Jeep Avenger est un véhicule qui pourrait assurément connaître du succès sur notre marché si le constructeur américain se décide un jour à le commercialiser au Canada.

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER