Jeep : Stellantis veut éliminer l’appellation Cherokee

24 Mars 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Comme vous le savez probablement, le chef de la tribu des Cherokees a fait savoir à travers les médias son mécontentement face à l’utilisation du nom Cherokee pour certains véhicules de la marque Jeep. Bien que légitime, plusieurs ce sont question sur cette requête tout simplement parce que Jeep utilise cette appellation depuis plus de 45 ans.

Difficile de dire si tout ça s’inscrit dans le mouvement actuel qui vise a éliminer les symboles ou les stéréotypes visant un groupe d’individu en particulier, mais chose certaine, le chef des Cherokees en a assez qu’on utilise l’image amérindienne pour faire la promotion de quoi que ce soit. Comme vous le savez probablement, certaines équipes sportives comme les Redskins, les Eskimos et les Indians ont décidé de changer de nom récemment.

L’autre côté de la médaille

Il est certain que le fait d’abandonner une appellation aussi connue et réputée que celle de Cherokee, alors qu’on la retrouve sur 2 des modèles les plus populaires de la marque Jeep, n’est pas une décision à prendre à la légère. Toutefois, le Carlos Tavares, le président de Stellantis s’est dit ouvert à cette proposition voulant ainsi éviter toute forme de scandale. D’ailleurs, il semblerait que les hauts dirigeants du groupe et la tribu des Cherokees entretiennent des pourparlers à ce sujet au moment même où je vous écris ces lignes.

Carlos Tavares a mentionné que Stellantis est prêt à remplacer l’appellation Cherokee dans l’immédiat si nécessaire. Bref, nous allons en savoir davantage lorsque le résultat des discussions entre les Cherokees et Stellantis sera rendu public.

Une nouvelle génération

Selon certaines rumeurs, Jeep pourrait simplement changer le nom Cherokee pour la prochaine génération du modèle qui devrait débarquer sur le marché dès l’an prochain. En ce qui concerne son grand-frère, rien n’est encore coulé dans le béton puisque le Grand Cherokee est lui aussi enclin à de grands changements dans la prochaine année. Enfin, on ne sait toujours pas si la variante L va remplacer le modèle actuel ou simplement s’installer à ses côtés comme un complément, mais dans tous les cas, si Stellantis doit procéder à un changement de nom, c’est le bon moment pour le faire.

J’imagine que nous allons en savoir davantage sur le sujet dans les prochains mois puisque les mois avancent et que les modèles 2022 commencent déjà à se dévoiler chez la compétition, ce qui signifie que Stellantis va devoir lever le voile sur la situation tôt ou tard.



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

Nos autres inventaires de Jeep