Jeep Wrangler Magneto 2022 : un concept 100% électrique

29 Mars 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Comme c’est le cas chaque année, Jeep a dévoilé une série de concepts dans le cadre de l’édition 2021 de l’Easter Jeep Safari, un évènement réservé aux adeptes de conduite tout-terrain qui a lieu dans le désert du Moab en Utah. Néanmoins, de tous les concepts proposés cette année, celui qui a davantage retenu l’attention du public, c’est le Jeep Magneto, une version 100% électrique du populaire VUS du constructeur américain.

Sur le plan esthétique, le Jeep Wrangler Magneto se distingue avec sa peinture blanche et bleu, car pour le reste, il bénéficie du même lourd équipement de conduite hors route qu’on retrouve sur la majorité des concepts Jeep. Les véhicules électriques ont tendance à flirter avec les technologies autonomes, mais ce n’est pas le cas du Jeep Magneto concept et c’est pour cette raison que ce dernier est aussi intéressant. En effet, le VUS du constructeur américain est équipé d’une boîte manuelle à 6 rapports, ce qui rend son expérience de conduite unique en son genre.

Pour ce qui est du bloc moteur en soi, on parle d’une batterie dont la capacité atteint les 70 kWh pour alimenter un moteur de 285 chevaux et 273 livres-pied de couple et ce dernier a la capacité d’atteindre 6 000 tours/min. L’avantage d’une telle combinaison, c’est qu’il n’y a absolument aucune hésitation et aucun « lag » entre le moment où vous appuyez sur la pédale et la réaction du véhicule. Ça permet une conduite beaucoup plus linéaire et prévisible, ce qui n’est pas toujours le cas avec les moteurs à combustion et encore moins avec ceux qui sont turbocompressés. Le Jeep Wrangler Magneto 2022 est aussi capable de boucler le 0-100 en moins de 6.8 secondes, ce qui reste très rapide pour un véhicule de cette dimension qui n’est pas propulsé par un moteur de plus de 300 chevaux.

Inutile de vous dire que les informations entourant l’aspect mécanique du concept Magneto sont très limitées, mais ce dernier n’en reste pas moins impressionnant pour autant, surtout avec ses énormes pneus de 35 pouces, sa suspension relevée de 2 pouces et sa cage de retournement personnalisée. Disons que même s’il ne fait aucun bruit, c’est un véhicule qui sait comment se faire remarquer.

Les autres concepts

Jeep a présenté plusieurs concepts intéressant pour le Easter Jeep Safari cette année comme c’est le cas des, Jeep Red Bare, Jeep Orange Peelz, Jeep Farout et Jeep Top dog. Toutefois, mon coup de cœur est définitivement le Jeepster Beach qui se veut un hommage au Jeepster Commando de 1968. Ce dernier propose un intérieur plus classique et très joli. C’est le genre de véhicule qui ne passe pas inaperçu partout où il se rend. Pour ce qui est des autres concepts, on parle de modifications plus classiques et surtout axées sur la conduite hors route et le fait de partir à l’aventure.

Finalement, le dernier concept que nous présente  le constructeur américain n’est pas vraiment un concept puisqu’il s’agit du Jeep Wrangler Rubicon 392, un véhicule dont la production devrait débuter dans les prochaines semaines. Ce dernier est propulsé par un V8 de 6.2 litres qui affiche une puissance de 485 chevaux et 475 livres-pied de couple. Le plus ironique dans tout ça, c’est que ce modèle est à l’opposé du Jeep Wrangler Magneto puisqu’il fait du bruit et consomme assez de carburant pour que vous ayez des parts dans l’une des grandes pétrolières canadiennes.

Au final, peu importe le modèle qui vous intéresse, c’est intéressant de voir tout ce que Jeep peut faire avec son Wrangler et rappelez-vous que le Gladiator a lui aussi commencé sa vie comme concept à Moab sous l’appellation Scrambler. L’an dernier, c’était le Jeep Wrangler Rubicon et le 4xe qui ont fait fureur. Bref, si on suit cette logique, Jeep a toutes les chances



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

Nos autres inventaires de Jeep