Kia Stinger 2022 : un retour en force

   04 Septembre 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Disons que les bonnes nouvelles se font rares pour les berlines par les temps qui cours puisque la plupart du temps, c’est une retraite forcée qu’on annonce. Bref, Kia avait sérieusement envisagé le même scénario pour la Stinger par le passé puisque les ventes n’étaient pas au rendez-vous pour la berline du constructeur coréen, comme c’est le cas pour la majorité des berlines depuis quelques années. Toutefois, il semble que le constructeur coréen se soit ravisé et c’est ce qui nous amène à vous parler de la Stinger 2022 puisque cette dernière va non seulement survivre, mais en prime, elle va bénéficier d’une mise à jour majeure, tout ça malgré les conséquences et l’impact de la Covid-19 sur le marché automobile actuel.

Je ne sais pas si c’est l’appel des journalistes automobiles qui a amené Kia a changé d’avis, car la Stinger est réellement un joyau de l’automobile, mais je crois que nous sommes tous heureux d’apprendre que la berline du constructeur coréen sera non seulement de retour sur le marché l’an prochain et, qu’en prime, elle bénéficie d’améliorations au passage.

Une évolution

Cette première refonte mineure de la Kia Stinger nous propose notamment une nouvelle face avant avec plus de mordant et une calandre plus large. Les phares de la berline ont eux aussi été redessinés, ce qui ajoute à son caractère tout comme c’est le cas pour les feux arrière. Sans compter que plusieurs nouveaux jeux de jantes en alliage seront également disponibles en option.

À l’intérieur, la grande berline sportive du constructeur coréen reste toujours aussi sophistiquée et élégante. En fait, elle offre un fini plus haut de gamme que jamais grâce à l’ajout de 3 différents cuirs Napa noir, rouge ou beige. De plus le tableau de bord analogique a été remplacé par un tableau de bord entièrement digital et l’écran de la console centrale passe de 7.0 pouces à 10.25 pouces. Je ne vous cacherai pas que la planche de bord de la Kia Stinger est drôlement similaire à celle qu’on retrouve dans certains modèles Mercedes-Benz, mais au final, je crois que c’est une assez bonne chose pour la berline du constructeur coréen, car on s’y sent comme dans une voiture de grand luxe.

Un troupeau de chevaux en prime

L’un des éléments qui ont rendu la Kia Stinger aussi populaire et appréciable, c’est assurément son caractère sur le plan mécanique. Toutefois, ce n’est pas tout le monde qui a forcément les moyens d’opter pour le V6 de 3.3 litres et j’imagine que c’est pour cette raison que le constructeur coréen a décidé d’offrir un nouveau moulin de milieu de gamme. Il s’agit d’un moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.5 litres qui affiche une puissance de 300 chevaux et 311 livres-pied de couple, ce qui se rapproche dangereusement du moteur V6 de 3.3 litres qui, lui, développe 365 chevaux et 376 livres-pied de couple. Finalement, le classique moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.0 litres sera toujours offert en entrée de gamme avec une puissance de 255 chevaux et 260 livres-pied de couple. Toutes les motorisations seront jumelées avec une boîte automatique à 8 rapports, mais seul le V6 de 3.3 litres a droit à un échappement doté d’un système de valve variable.

Pour l’instant, ce sont les seules informations que nous avons en ce qui concerne cette première mise à jour pour le modèle, mais il y a fort à parier que le constructeur coréen nous réserve encore bien des surprises en ce qui concerne la Stinger 2022, ce que nous allons pouvoir découvrir d’ici son lancement officiel.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER