L’alcool au volant : un sujet sérieux

   02 Avril 2010 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Malgré de nombreuses campagnes-chocs et la sévérité des lois, l’alcool au volant ne cesse de faire des victimes chaque année. Selon la Société Assurance Automobile du Québec, les conducteurs avec les facultés affaiblies par l’alcool seraient responsables de plus de 31 % des décès et 16 % des blessures graves constatées lors d’accident de voiture.

Il est certain que le nombre de victimes a significativement chuté depuis les dernières décennies, mais l’alcool au volant reste une des causes majeures d’accidents mortels au Québec.

Y compris des blessures graves et la mort, l’alcool au volant entraine plusieurs conséquences. Premièrement, il s’agit d’un crime dont les sanctions possibles sont de plus en plus sévères. La majeure partie du temps, on saisit votre véhicule et on suspend votre permis. Rappelez-vous que conduire est un droit facilement révocable.

De nombreuses campagnes-chocs, mettant en scène des accidents graves, ont été mises sur pied afin de sensibiliser le public à la conduite avec facultés affaiblies. Toutefois, ces dernières négligent un aspect essentiel de la prévention, c’est-à-dire les alternatives.

En conclusion, rappelez que l’alcool au volant représente un danger réel, mais surtout, assurez-vous de connaître toutes les alternatives pour vous éviter de conduire avec facultés affaiblies.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

http://www.youtube.com/watch?v=A8pmPc7MsDg