L’État du Wyoming veut interdire la vente de véhicule électrique

13 Février 2023 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Si la majorité des gouvernements du monde entier ce sont donnés pour objectif de réduire voir même de bannir la vente de véhicule à essence le plus rapidement possible, l’État du Wyoming voit les choses différemment. En effet, certains hauts dirigeants de l’État souhaitent faire passer une loi qui pourrait bannir la vente de véhicule électrique, et ce, d’ici 2035.

 

C’est la première fois depuis la montée en popularité de la voiture électrique que des hommes politiques prennent position contre cette dernière et je crois sincèrement que ça ne sera pas la dernière. Les autres médias vous ont probablement exposé les faits seulement, mais j’ose dire que la voiture électrique a largement perdue de son influence au sens politique et c’est pourquoi certains politiciens ne sont plus effrayés à l’idée de parler contre cette industrie. Toutefois, de là à dire qu’il faut bannir la vente de véhicule électrique c’est une autre histoire. Pour ma part, je crois qu’il y a de la place pour tout type de motorisations sur le marché.

 

Une question d’industrie locale

 

Bien entendu, les sénateurs derrière la motion du projet de loi ont des raisons tout à fait légitimes de vouloir bannir la vente de véhicules électriques. Voyez-vous, l’État du Wyoming a des investissements colossaux dans l’industrie pétrolière et l’arrivée massive de véhicule électrique pourrait mettre le tout en péril de même qu’une quantité catastrophique d’emplois et c’est précisément ce qu’ils veulent éviter. Il faut dire que le Wyoming est le huitième plus gros producteur de pétrole au pays.

 

Un message

 

Il y a aussi une autre raison qui explique le geste des sénateurs de l’État du Wyoming. Dans les faits, ces derniers n’ont pas vraiment de problème avec l’idée que tout un chacun puisse choisir le véhicule qui répond à ses besoins et surtout ce qu’il y a sous le capot. Si les sénateurs ont décidé de soumettre un tel projet de loi, c’est simplement pour passer un message à l’État de la Californie et tous les autres gouvernements qui veulent proposer une loi interdisant la vente de véhicule à essence. Selon eux, les gens être libre de choisir dans un cas comme dans l’autre et c’est pourquoi ils ont voulu passer ce message. Ils croient que l’objectif devrait être de continuer à améliorer les technologies et miser sur des motorisations hybrides.

 

Disons qu’avec ces informations, difficile de ne pas être du côté des sénateurs de l’État du Wyoming. Enfin, je suis contre l’interdiction de la vente de véhicule électrique, mais je crois que chaque type de motorisation à sa place sur le marché et que ce qui est important au final, c’est de la laisser les acheteurs décider vers quelles options ils veulent se diriger tout simplement.

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER