L’Ontario met fin au renouvellement manuel des plaques

23 Février 2024 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Bientôt, les propriétaires de voitures de l’Ontario n’auront plus à s’occuper du renouvellement de leur immatriculation. Depuis 2022, le renouvellement des plaques est gratuit, ce qui n’empêche toutefois pas les conducteurs d’oublier d’effectuer cette opération. C’est pourquoi le gouvernement ontarien a décidé de mettre une nouvelle mesure en place afin d’aider sa population.

 

Selon les autorités ontariennes, il y aurait plus de 1 million de véhicules dont l’immatriculation n’a pas été renouvelée et qui circulent actuellement sur les routes de l’Ontario. Le principal problème vient du fait que le gouvernement n’envoie plus de document à ce sujet depuis que le service est gratuit. Pour vous donner une idée, ce nombre s’élevait à un peu plus de 800 000 véhicules en 2022 et 370 000 véhicules en 2021.

 

Il ne faut pas oublier qu’en Ontario, le fait de conduire un véhicule dont l’immatriculation n’a pas été renouvelée peut conclure à une amende de 500 $. Selon le service de Police provinciale de l’Ontario, l’an dernier seulement, plus de 15 000 constants d’infraction ont été émis à ce sujet sur le territoire de la province. Ce qui est inquiétant, c’est que ce chiffre a connu une hausse considérable depuis que la gratuité de l’immatriculation a été instaurée. Par exemple, en 2022, on avait émis 5 000 constats et 1 800 en 2021.

 

Des exceptions

 

Bien que la majorité des gens n’auront plus à se soucier du renouvellement de leur immatriculation en Ontario, il y a certaines exceptions qui forceront un renouvellement manuel comme c’est actuellement le cas. Par exemple, si vous avez des contraventions impayées, des problèmes avec l’assurance de votre véhicule ou encore des factures de péage.

 

Pour l’instant, il n’y a pas de date précise confirmée par le gouvernement de l’Ontario pour la mise en place de cette nouvelle mesure. En revanche, le premier ministre Ford confirme que le tout se produira bientôt.

 

C’est assez insolite que le fait d’offrir la gratuité pour un service ait empiré la situation au niveau du renouvellera de l’immatriculation qui, lui, demeure obligatoire. Enfin, le gouvernement de l’Ontario espère réduire considérablement le nombre de véhicules dont l’enregistrement est échu sur les routes de la province grâce au renouvellement automatique. En attendant, ça ne serait pas une mauvaise chose de vérifier si vous aviez bien procédé au renouvellement de l’immatriculation de votre véhicule.

 

Jean-Sébastien Poudrier