La Fiat 500e 2024 : un retour en Amérique du Nord?

23 Novembre 2022 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Je m’en souviens comme si c’était hier, la première fois que j’ai pris le volant d’une Fiat 500 alors qu’elle venait à peine de débarquer au Canada. Je n’ai pas assez de doigts et d’orteils pour vous compter le nombre de fois où l’on m’a abordé pour me demander ce que c’était comme voiture. La réaction des gens était fascinante et je croyais sincèrement que la petite voiture italienne envahirait notre marché. Malheureusement, comme vous le savez aujourd’hui, ça n’a pas été le cas et disons que l’histoire de la Fiat 500 est vite passée du rêve au cauchemar en Amérique du Nord.

 

Au final, je trouve que c’est dommage, car la Fiat 500 est l’une des voitures avec la plus grande personnalité de l’industrie de l’automobile. En Europe, elle connait beaucoup de succès, surtout dans son pays d’origine en Italie. Il y a une légende urbaine qui dit que « la moitié des Italiens ont été conçus dans une Fiat 500 ». Ces derniers ne peuvent donc faire autrement que de l’aimer d’un amour inconditionnel.           

 

Un retour en force

 

Il semble que le retrait du marché de la Fiat 500 en Amérique du Nord n’ait été que la fin d’un chapitre puisque l’histoire, elle se poursuit. En effet, Fiat a décidé de réoffrir la 500 en Amérique du Nord. Néanmoins, cette fois-ci, la Fiat 500 ne reviendra pas sous sa forme régulière, mais bien en version électrique.

 

Selon les informations que nous avons, la Fiat 500e devrait débarquer sur le marché au printemps 2024. D’ailleurs, il s’agira d’une nouvelle génération pour le modèle, ce qui promet d’être encore plus intéressant.

 

Les dirigeants de la marque sont confiants que la hausse de popularité des voitures électriques en Amérique du Nord aura pour effet d’attirer davantage d’acheteurs potentiels vers la nouvelle 500e. La marque a seulement vendu 797 véhicules sur le territoire des États-Unis lors des 9 premiers mois de l’année, soit environ autant de Honda Civic vendue en une seule journée.

 

Une nouvelle arme de choix

 

Fiat a connu de sérieux problèmes de fiabilité en Amérique du Nord, mais ce n’est clairement pas la seule raison pour laquelle les ventes de la marque ont sombré avec les années. Il y a d’autres marques qui ont fait pâle figure en matière de fiabilité depuis 2011. Toutefois, contrairement à la majorité des autres marques, Fiat ne propose que des petits véhicules en Amérique du Nord. Le Québec est probablement le seul marché où on raffole réellement des petites voitures à saveur européenne et c’est la principale raison pour laquelle le constructeur italien a eu de la difficulté à se tailler une place de choix à mon avis.

 

La Fiat 500e connait déjà un immense succès depuis son arrivée en Europe et c’est peut-être là la clé de son futur succès en Amérique du Nord. Le fait qu’elle soit 100% électrique risque de séduire bien des acheteurs. Il faut dire que listes d’attentes sont de plus en plus longue pour ce type de véhicule, ce qui démontre qu’il y a clairement de la place pour de nouveaux modèles. En Europe, la Fiat 500e offre une autonomie pouvant aller jusqu’à 320 kilomètres, ce qui est très impressionnant pour une voiture d’aussi petite taille. Nous devrions en savoir davantage sur la petite voiture électrique du constructeur italien lors du prochain Salon de l’automobile de Los Angeles qui aura lieu en 2023.

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

Nos autres inventaires de Fiat