La voiture 100 % électrique pollue!

   26 Décembre 2013 PAR Jean-Sébastien Poudrier

0 émission toxique, aucun son, aucune pollution, c’est l’image que dégagent la majorité des voitures électriques. Sont-elles vraiment aussi écologiques qu’elles le prétendent? Eh bien oui et non. D’abord, elles sont 100 % écologique lorsque vient le temps de rouler, car elle ne consomme aucun carburant et l’électricité ne fait aucun dommage propre à l’environnement. Néanmoins si on considère la construction, les réparations et ce qu’on en fera à la fin de sa carrière, on se rend vite compte que la voiture 100 % électrique est loin d’être aussi propre qu’on aimerait le croire.

Tout comme dans une voiture conventionnelle à essence, on doit construire une voiture électrique et sa fabrication n’est pas toujours propre pour l’environnement en raison des différents produits que l’usine emploie dans le processus. Ensuite, certaines pièces, dont la batterie, devront être tôt ou tard remplacées, ce qui n’est pas très bon pour l’environnement. Finalement, une fois bonne pour la casse, qu’adviendra » il de la presque totalité de votre voiture électrique?

La batterie

La batterie est certainement l’élément le plus polluant dans la fabrication d’une voiture électrique. Composées en partie de lithium, les batteries des voitures électriques contribuent à rendre d’une certaine manière la voiture électrique polluante. Selon plusieurs experts, dans son processus de fabrication, une voiture électrique serait 2 à 3 fois plus polluante qu’une voiture conventionnelle à essence.

Il n’y a pas que la batterie qui soit toxique pour l’environnement dans la production d’une voiture électrique, car la fabrication du moteur nécessite également l’emploi de nickel et d’aluminium.

La solution de l’avenir?

Les études en ce qui concerne la pollution de la fabrication d’automobiles électriques sont vraies, mais heureusement, d’autres études ont démontré que la voiture électrique est véritablement bénéfique pour l’environnement à long terme. Par exemple, après 100 000 kilomètres, la voiture électrique est 15 % moins dommageable pour l’environnement. Et une fois le cap des 200 000 kilomètres dépassé, on parle plus de 25 %, une donnée appréciable.

Un geste pour l’environnement

Certes, la production d’une voiture électrique n’est pas très écologique, mais seulement s’il est question de court terme. Si au contraire vous avez l’intention d’acheter pour une longue période, alors la voiture 100 % sera une solution aussi rentable qu’écologique. Et pourquoi ne pas vous lancé dans un achat sur le marché des véhicules d’occasions tant qu’à y être? Vous pourrez profiter d’une voiture électrique pour une somme nettement plus alléchante.

 

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER