La voiture électrique : le nouveau chouchou de la SAAQ

   28 Novembre 2010 PAR Jean-Sébastien Poudrier

La voiture électrique : le nouveau chouchou de la SAAQ

La Société de l’Assurance Automobile du Québec (SAAQ) entend bien récompenser les conducteurs de voitures vertes afin d’encourager l’expansion d’un marché assez nouveau pour les Québécois et Québécoises.

Après les personnes handicapées et les femmes enceintes, se sera au tour des propriétaires de voitures électriques rechargeables — ce qui comprend également les voitures hybrides rechargeables — de bénéficier d’espaces de stationnement réservés.

Ce n’est cependant pas avec une vignette, mais bien avec des plaques d’immatriculation spécifique possédant le pictogramme des voitures électriques que pourront être identifiés les véhicules qui auront accès aux espaces de stationnement pour véhicules vert.

Les espaces de stationnement pour voitures vertes seront dotés de bornes électriques, ce qui règlera une partie du problème de l’autonomie limitée des voitures 100 % électriques.  

Un plan vert

 La Société de l’Assurance Automobile du Québec a également mis sur pied un programme de récompense pour les futurs acheteurs de voitures électriques. Ces derniers, pouvant bénéficier d’un rabais pouvant aller jusqu’à 8 000 $ sur l’achat d’un véhicule électrique et d’un rabais de 1 000 $ sur l’installation d’une borne de recharge, seront ainsi plus susceptibles d’opter pour une voiture verte que pour un gros VUS ou une voiture sport.

Les principaux véhicules actuellement visés par ce programme sont la Nissan Leaf, la Mitsubishi I-Miev, la Chevrolet Volt et la Toyota Prius rechargeable.

Une station-service pour véhicules électriques

Alors que plusieurs bornes de recharge ont commencé à être installées chez le propriétaire de voiture électrique, Hydro Québec travaille de son côté sur l’élaboration d’une infrastructure semblable à une station-service qui serait capable de recharger les véhicules électriques.

Néanmoins, comme la durée moyenne d’une recharge complète se situe entre 11 et 16 heures, une telle station-service serait impossible ou tout simplement inutile à créer. Toutefois, Hydro-Québec serait en mesure de développer une station capable d’effectuer une recharge rapide (10 minutes) permettant une autonomie de 50 kilomètres.

Certaines stations de recharge seront installées dans des lieux publics, mais ce marché ne représente que 20 % des bornes électriques qui seront installées dans les prochaines années. Fournir en bornes les maisons et les lieux de travail reste le principal objectif d’Hydro-Québec.

Selon un calcul plus ou moins juste, il en couterait environ 9 fois moins pour faire rouler une voiture électrique qu’une voiture dotée d’un moteur thermique conventionnel, ce qui, selon le même rapport, ferait épargner environ 1 000 $ par années aux conducteurs de véhicules verts.

Même si les voitures électriques sont très coûteuses et ne représentent actuellement qu’une petite partie du marché, il y a fort à parier que d’ici quelques années elles seront plus populaires et plus abordables que la majorité des autres voitures.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

 

Chevrolet Volt
2017

28994 $
55548 Km

Chevrolet Volt
2012

16994 $
118135 Km

Chevrolet Volt
2012

14994 $
135345 Km

Chevrolet Volt
2017

26997 $
43319 Km

Chevrolet Volt
2015

19994 $
62523 Km

Chevrolet Volt
2017

26846 $
63687 Km

Chevrolet Volt
2017

27895 $
49561 Km

Chevrolet Volt
2017

27595 $
40023 Km