Lamborghini : tous ses véhicules électrifiés d’ici 2024

04 Juin 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Elles sont flamboyantes, outrageantes et certainement très bruyantes, disons que les voitures de la marque italienne Lamborghini savent se faire remarquer. Toutefois, qu’arrivera-t-il lorsque Les gargantuesque V8, V10 et V12 céderont leur place à des moteurs électriques? On est bien obligé de se poser la question, car comme vous l’avez probablement vu, le constructeur italien a récemment annoncé que tus ses véhicules seraient électrifiés d’ici 2024. Attention toutefois, il faut lire les petits caractères ici, car l’électrification ne signifie pas forcément l’absence d’un moteur à combustion.

En effet, l’électrification peut aller d’un simple moteur électrique qui accompagne une pièce en mouvement comme le vilebrequin, ce qu’on appel un système hybride léger, jusqu’à une électrification totale où la voiture est exclusivement propulsée par l’électricité. D’ailleurs, inutile de vous dire qu’entre les 2, il y a des dizaines sinon des centaines d’options et de combinaisons possibles. Bref, tout ça pour dire que l’annonce de Lamborghini semble plus dramatique qu’elle ne l’est probablement et je vais vous expliquer pourquoi dans les prochaines lignes.

Le dernier V12 à aspiration naturel

Après près de 70 années de tradition et de bon souvenir certainement, on nous a annoncé que l’Aventador serait la dernière voiture de l’histoire de Lamborghini à être propulsée uniquement par un moteur V12. Les extrémistes ont immédiatement crié au scandale pensant que la remplaçante de l’Aventador proposerait un moteur moins volumineux comme un V8 ou même un V6. D’ailleurs, la récente annonce du constructeur italien n’a certainement pas aidé à la cause, mais il faut lire entre les lignes ici.

Alors oui, il est vrai qu’aucune autre voiture ne sera jamais propulsée que par un V12 chez Lamborghini, c’est un fait, mais tout de suite après cette annonce, le constructeur italien nous a dévoilé une voiture de série limitée plutôt intéressante qui nous a clairement révélé quelques indices quant à l’avenir des V12 chez Lamborghini. Vous aurez compris que je parle ici de la Sian dont la production est limitée à seulement 63 exemplaires.

Toutefois, il n’en fallait pas davantage pour redonner le sourire aux adeptes de la marque puisqu’on retrouve un V12 sous le capot de cette superbe altération de l’Aventador. Là où ça devient intéressant et que se trouve probablement la réponse à toutes nos questions ou, du moins, une bonne partie d’entre elles, c’est avec les technologies hybrides qui accompagne cette motorisation. Pour vous donner une idée de la chose, Lamborghini n’a pas utilisé l’électrification pour compenser un manque de puissance ici, mais bien pour en ajouter. Ainsi, on ne se retrouve avec rien de moins que la Lamborghini la plus puissante de tous les temps, car elle offre une puissance combinée de 819 chevaux desquels seulement 34 proviennent du système hybride.

Ma vision

À mon avis, la dernière que Lamborghini veut, c’est de se mettre à dos ses adeptes qui la suivent depuis près de 70 ans. La sonorité de ses voitures fait partie de la signature de la marque et le fait de migrer vers une flotte 100% électrique aurait certainement des effets négatifs sur l’image de la marque italienne. Je crois plutôt que Lamborghini va opter pour des motorisations hybrides ou hybrides rechargeables afin d’offrir à ses consommateurs le meilleur des 2 mondes. De plus, il ne faut pas oublier que Lamborghini fait partir de la grande famille Volkswagen. Ainsi, si le constructeur italien devait nous offrir une voiture 100% électrique, ce dernier pourrait simplement aller piger dans la gamme actuelle du groupe Volkswagen. Lamborghini pourrait très bien nous offrir une voiture sur la même plateforme que la Porsche Taycan et l’Audi e-tron GT de la même manière que l’Urus et l’Huracan sont basés sur la même plateforme que le Q8 et la R8.



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER