Le terme « chauffeur », ça vient d’où

10 Décembre 2023 PAR Jean-Sébastien Poudrier

On connait tous ce mot qui est d’ailleurs même utilisé en anglais. Le chauffeur est la personne qui se retrouve derrière le volant et c’est un terme qu’on entend généralement lorsqu’il est question de limousine ou de voiture de grand luxe. Le chauffeur est celui qui conduit les autres à leur destination, car c’est son travail. Enfin, c’est aussi un terme qu’on emploie dans le jargon populaire au Québec, notamment pour parler d’un chauffeur désigné, celui qui a pour mission de raccompagner ses camarades qui ont trop bu après une soirée arrosée.

 

Bien que je travaille dans le domaine du journalisme automobile depuis bientôt 13 ans, je ne me suis jamais posé la question à savoir d’où vient son mot et quelle est son origine. Pour moi, c’était un mot qui faisait partie du jargon commun de l’industrie. En fait, ce n’est pas tout à fait vrai puisque j’avais ma petite idée, mais je n’ai jamais vraiment pris le temps d’effectuer des recherches sur le sujet. Or, c’est en regardant une série télé que la réponse m’est venue et j’ai cru bon de vous le partager.

 

Tout est dans le mot

 

On sait ce qu’est un chauffeur dans le sens moderne, mais d’où provient ce mot exactement. Eh bien, figurez-vous qu’il faut remonter jusqu’à la fin de 19e siècle pour en connaître la réponse. À l’époque, il s’agissait de l’opérateur d’un moteur à vapeur. Son rôle était de chauffer le moteur afin d’amener ce dernier à sa température optimale pour qu’il crée de la vapeur. Les conducteurs de véhicule à vapeur étaient donc appelés chauffeurs.

 

C’est au début du 20e siècle qu’il est devenu un métier de conduire pour les autres et c’est aussi à partir de ce moment que le terme « chauffeur » a été utilisé dans le sens qu’on lui connait encore aujourd’hui.

 

Le temps des fêtes, approche, si vous avez un passionné d’automobile dans la famille, n’hésitez pas à lui faire part de l’origine du terme « chauffeur ». Qui sait, vous allez peut-être lui apprendre quelque chose qu’il ne savait pas sur le jargon automobile.

 

Jean-Sébastien Poudrier