Les « Kit Cars »: des super voitures bon marché

   22 Février 2013 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Le marché des véhicules d’occasion regorge d’aubaine et d’opportunité, mais l’imagination et l’audace des acheteurs n’ont aucune limite en matière de conversion d’automobile en réplique de voitures des plus gros noms de l’industrie. Certains puisent dans les classiques comme Ferrari et Lamboghini alors que d’autres optent pour des modèles moins connus, mais tout aussi spectaculaires esthétiquement. Sans compter qu’il est même possible d’acheter des ensembles uniques qui ne ressemblent à aucune voiture qui existe.

On peut transformer une vieille Porsche Boxster en Carrera GT, une Miata en Ferrari, mais la reine des répliques reste sans contredit la Pontiac Fiero. On peut faire à peu près n’importe quoi avec cette dernière grâce à son moteur situé à l’arrière. Néanmoins, la conversion Lamborghini semble être de loin la plus populaire.

Comment ça fonctionne?

Le principe est assez simple, car il s’agit de trouver la bonne voiture pour le projet qui vous intéresse. Si vous voulez une réplique de la Lamborghini Murcielago par exemple, optez pour la Pontiac Fiero. Vous pouvez ensuite commander un ensemble et l’installer vous-même ou vous rendre dans un atelier de modification automobile spécialisé dans le domaine. 

Est-ce que c’est légal?

Comme toute modification automobile, la conversion d’une voiture en « Kit Car » exige de faire des recherches, mais généralement, si le châssis n’a pas à être modifié, on s’en tire sans problème. Toutefois, avant d’entamer un projet, renseignez-vous auprès de la SAAQ pour savoir quelles sont les limites de ce que vous avez le droit de faire.

Combien ça coûte?

Tout dépend de l’ampleur du projet et de la base que vous utilisez bien évidemment. Néanmoins, on parle d’une moyenne de 30 000 $ à 40 000 $ lorsqu’il s’agit de réplique à peu près exacte de l’extérieur. On peut donc rouler dans une superbe voiture copiée pour une fraction du prix de l’original. 

Échapper aux clichés

Certaines compagnies, notamment québécoises, proposent des ensembles originaux de carrosseries, mais surtout uniques pour des modèles moins populaires. Vous pouvez donc bénéficier d’une voiture vraiment spéciale, car il n’y en aurait pas deux dans votre quartier. Sans compter qu’un « Kit Car » qui n’est pas une réplique est beaucoup moins choquant pour certains

Une insulte pour les connaisseurs

Ce qui fait d’une Ferrari une voiture aussi prestigieuse et plaisante à regarder, c’est d’abord et avant tout son prix d’achat stratosphérique et sa distribution limitée. Il est certain que si n’importe quel bricoleur peut arriver à s’en fabriquer une réplique, la vraie valeur d’une de ses superbes légendes de la route risque d’être ternie. Heureusement, les copies sont généralement loin d’être parfaites, ce qui permet aux vrais connaisseurs de différencier la réplique de l’original.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER