Les Mazda CX-50, CX-70 et CX-90 s’en viennent

25 Octobre 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Depuis son arrivée sur le marché, on peut dire que le Mazda CX-30 fait fureur et ce dernier a littéralement volé la vedette à son homologue le CX-3. Donc, inutile de vous dire que j’étais surpris lorsque Mazda a annoncé que sa vague de VUS de nouvelle génération était en route pour la commercialisation. Ainsi, on peut s’attendre à ce que les CX-50, CX-70 et CX-90 remplacent le CX-5, le défunt CX-7 et le CX-9 avec une saveur très similaire à celle du CX-30. Toutefois, contrairement au CX-3, le CX-5 et le CX-9 sont des véhicules qui performent déjà très bien. On s’attend donc à ce que leurs remplaçants nous en mettent plein la vue.

 

Il ne faudra pas attendre bien longtemps avant de voir ces nouveaux modèles joindre la gamme Mazda puisque ce dernier annonce leur venue pour avant 2023. On peut donc s’attendre à ce qu’ils évoluent en même temps que leurs homologues un peu comme ce fut le cas pour le CX-30 et le CX-3.  

 

Le CX-50

 

Bien qu’on en sache encore très peu sur le modèle, on sait qu’il sera construit à partir de la même plateforme que le CX-30, ce qui est une bonne nouvelle puisque ce dernier performe à tous les niveaux. On ne s’attend également pas à de grands changements sur le plan mécanique et tout porte à croire que le CX-50 sera propulsé par un moteur de 4 cylindres de 2.5 litres développant 186 chevaux de série. Il pourrait aussi se voir équipé du moteur turbocompressé de 250 chevaux et 320 livres-pied de couple en option ou de série dans certaines de ses versions. Pour l’instant, Mazda indique clairement que le CX-50 ne remplacera pas le CX-5, mais je me permets d’en douter et je crois que les jours du CX-5 sont clairement comptés.

 

Le CX-70 et le CX-90

 

Nous avons encore très peu d’information au sujet de ces 2 VUS, mais il est clair que ces derniers vont s’imposer dans leur catégorie respective. Le CX-7 n’a peut-être pas connu le succès qu’il aurait mérité, mais le CX-9, lui, est un véhicule impressionnant qui n’a rien à se reprocher et qui pourrait même compétition à de nombreux véhicules de luxe dans son ultime version. Ainsi, je crois que c’est la ligne directrice que le constructeur japonais va emprunter afin de nous offrir non pas des véhicules qui vont rivaliser avec les autres, mais plutôt des véhicules différents qui vont probablement s’installer dans un entre-deux entre les modèles grand public et les modèles de grand luxe. Après tout, c’est une carte que Mazda joue particulièrement bien depuis quelques années et je ne vois pas pourquoi le constructeur japonais ne pourrait pas continuer sur cette même lancée.

 

En ce qui concerne le CX-70 et le CX-90, l’ingrédient secret qui va permettre aux 2 VUS de s’imposer face à la compétition ou plutôt de s’élever au-delà de leur catégorie, c’est l’arrivée du nouveau moteur turbocompressé de 6 cylindres en ligne chez Mazda. Cette mécanique est promue à un grand succès et les performances qui risquent de l’accompagner seront impressionnantes. De plus, on s’attend à voir des mécaniques électrifiées accompagnées ces nouveaux VUS et ça vaut aussi pour le Mazda CX-50 en temps et lieu.

 

Plus de nouveaux modèles à venir

 

Finalement, après l’arrivée de ces 3 nouveaux modèles en 2023, la vague de nouveaux modèles du constructeur japonais va continuer à faire son chemin puisque ce dernier a l’intention d’offrir de nouveaux produits entièrement électriques d’ici 2025.

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER