Lincoln : pas de VUS électrique avec Rivian finalement

   14 Mai 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

L’impact économique de la crise de la Covid-19 commence déjà à se mesurer chez les constructeurs automobiles comme Ford qui s’est vue forcée d’annoncer la fin de son partenariat avec Rivian. Les 2 constructeurs planifiaient de développer et fabriquer plusieurs plateformes communes pour de futurs véhicules électriques. Toutefois, Ford et Lincoln n’abandonnent le projet de construire de nouvelles plateformes pour véhicules électriques de leur côté. Lincoln a d’ailleurs mentionné qu’il continuerait à utiliser les technologies développées par Rivian.

Selon ce qu’on en sait pour le moment, la pandémie seule serait en cause dans cette rupture d’entente, mais la division Lincoln n’a pas voulu commenter la nouvelle. Ainsi, on peut s’attendre à ce que les négociations reprennent après la fin de la pandémie, mais pour le moment, Lincoln devra faire avec ses propres moyens.

La Mustang Mach-E

Il ne faut pas oublier que Ford propose déjà une bonne plateforme à même sa gamme et même si le modèle ne fait pas l’unanimité, on ne peut nier que le VUS Ford Mustang Mach-E est un succès sur toute la ligne. Il ne serait donc pas étonnant que Lincoln décide lui aussi de reprendre cette dernière pour lancer un nouveau véhicule. Je dois dire que je ne serais pas contre l’idée d’une gamme luxueuse de la Mustang Mach-E, à condition que celle-ci évolue sous une autre appellation bien entendu. Lincoln partage déjà de nombreuses plateformes avec Ford comme c’est le cas avec le Navigator/Expedition, l’Aviator/Explorer et j’en passe.

Le projet Rivian

Rivian a été fondée en 2009 et jusqu’à tout récemment, on n’avait pratiquement jamais entendu parler de la marque. Néanmoins, l’an dernier, Ford a annoncé un investissement initial de 500 millions de dollars US. Amazon a ensuite ajouté 700 millions à la mise et comme si ce n’était pas encore suffisant, Ford a aidé Rivian a amasser plus de 1.3 milliard l’an dernier en levé de fond. Bref, même si Rivian n’est pas aussi imposante que les grands constructeurs américains sur le plan financier, l’entreprise a maintenant les moyens de se développer et c’est peut-être ce qu’il faut s’attendre à voir dans les prochaines années. Ne misant que sur les véhicules électriques, Rivian ferait un rival de choix à Tesla. Pour ce qui est la réussite ou non de la marque, tout dépend du modèle d’affaires qu’elle décide d’utiliser.

Lincoln

Même si ça n’a jamais été annoncé publiquement, j’ai de bonnes raisons de croire que Lincoln était sur le respirateur artificiel depuis de nombreuses années, car la division de luxe du constructeur américain ne produisait aucun véhicule au potentiel élevé et on va se le dire, la majorité de ses modèles n’étaient que des véhicules Ford avec du cuir beige et des logos différents. Aujourd’hui, Ford produit des versions de luxe de ses véhicules et pour survivre, Lincoln a dû innover et transformer son image, car les 2 constructeurs américains offrent sensiblement les mêmes technologies et les mêmes éléments sur le plan mécanique. Toutefois, Lincoln propose désormais plus de puissance, des performances accrues de manière générale et des finitions nettement plus dynamiques. Et pour ce qui est du luxe dans sa forme la plus pure, il n’y a qu’à regarder le Navigator. Ce dernier est imposant, futuriste et très élégant. Je n’enlève rien au Ford Expedition, mais pour une fois dans l’histoire des 2 marques, le Navigator est réellement plus intéressant que son cousin grand public. Bref, je crois que Lincoln est en mesure de reprendre le dessus et de se forger une solide réputation. De belles choses sont à venir pour la division de luxe de Ford dont plusieurs véhicules électrifiés.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER