Lotus Emira 2022 : un moteur AMG de 360 chevaux

13 Avril 2022 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Selon toute vraisemblance, l’Emira sera la dernière voiture à essence du constructeur britannique et ce dernier a déjà commencé à nous offrir un aperçu de ses prochains modèles qui seront électriques. Enfin, tout ça pour dire que si vous êtes un adepte de motorisation et surtout un adepte de la marque, l’heure est à la célébration puisque l’Emira marque la fin d’une époque pour Lotus.

 

La Lotus Emira est une voiture spectaculaire sur le plan esthétique, mais ce qui rend cette voiture aussi intéressante c’est le petit moulin qui se cache sous le capot. Non, il ne s’agit pas d’un moteur Toyota cette fois-ci, mais plutôt d’un petit moteur turbocompressé et très nerveux qui nous arrive directement de chez AMG, la division de performance de Mercedes-Benz. Il s’agit d’un bloc-moteur de 4 cylindres de 2.0 litres qui affiche une puissance hallucinante de 360 chevaux. Ce dernier est le moteur de 4 cylindres de production le plus puissant du monde, rien de moins.

 

Ce n’est d’ailleurs pas la seule mécanique qui sera disponible pour la Lotus Emira 2023 puisque cette dernière propose également un moteur V6 suralimenté de 3.5 litres qui développe 400 chevaux. Cette mécanique reste un classique et saura certainement plaire aux habitués de la marque.

 

Quelques chiffres sur la Lotus Emira

 

Pour le moment, on sait que le moteur de 4 cylindres sera disponible avec une boîte DCT à 6 rapports. La Lotus Emira sera aussi disponible avec une boîte manuelle à 6 rapports, mais tout porte à croire que cette dernière sera réservée pour le moteur de 6 cylindres. Enfin, le constructeur britannique n’indique pas le contraire pour le moment.  

 

Lotus nous donne un avant-gout de ce dont sera capable sa nouvelle sportive. Selon les dires du constructeur britannique, l’Emira est capable de boucler le 0-100 en moins de 4.2 secondes en plus d’atteindre une vitesse de pointe de 290 km/h. Ce sont des performances impressionnantes, surtout pour une voiture de ce calibre puisqu’il n’y a pas de V12, de V8 ou de moteur électrique pour ajouter de la puissance. Comme toujours, Lotus mise avant tout sur l’équilibre entre le poids de la voiture et la puissance du moteur et c’est pour cette raison que ses voitures sont aussi réputées pour leur expérience de conduite. D’ailleurs, on peut voir sur la fiche de technique de l’Emira que cette dernière ne pèse que 1 405 kilos. Je sais, c’est un peu lourd pour une Lotus, mais ça reste très bas si on la compare à des voitures similaires.

 

L’avantage avec l’Emira, c’est que la sportive du constructeur britannique offre une finition plus relevée et que c’est une voiture nettement plus raffinée. Il faut comprendre que les exigences en matière de sécurité obligent à ajouter un certain poids. Ainsi, Lotus a profité de l’occasion pour offrir à sa voiture un habitacle digne des plus grandes voitures exotiques du monde. Comme je le dis si souvent, je ne suis pas devin, mais je peux vous dire que l’Emira sera une voiture très populaire dans les années, çà venir.

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER