Lotus : un nouveau modèle bientôt

   10 Juin 2019 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Voilà déjà 10 ans que Lotus nous a présenté son dernier nouveau modèle, l’Evora. Depuis, tout ce que le constructeur britannique nous a servis, ce sont des versions remodelées de cette dernière ou d’autres modèles plus anciens. Néanmoins, il semble que Lotus n’ait pas dit son dernier mot puisque selon des rumeurs qui courent à l’heure actuelle sur la toile, une nouvelle sportive britannique serait à même de voir le jour.

Bien entendu, il n’y a que très peu d’information qui circule sur le sujet, mais tout porte à croire que la prochaine sportive du constructeur britannique pourrait être entièrement électrique.

La gamme Lotus comporte actuellement 3 voitures, soit, l’Elise, l’Exige et l’Evora. Ainsi, on peut s’attendre à ce que cette nouvelle sportive électrique ait aussi droit à un nom qui commence par la lettre E.

Un VUS

Si les rumeurs qui entour la nouvelle sportive parlent clairement d’une voiture de performance électrifiée, le constructeur britannique s’est aussi avancé sur la possibilité d’offrir un VUS de luxe, ce qui est certainement inusité de la part d’un constructeur qui se spécialise dans le créneau des petites sportives agile et rapide sur circuit. Néanmoins, le constructeur britannique sait reconnaître que les VUS de luxe sont très populaires à l’heure actuelle et c’est une source de revenus qu’il ne peut tout simplement pas laisser passer.

Et Toyota dans tout ça?

Peut-être que vous ne le savez pas, mais les voitures Lotus utilise en fait des moteurs Toyota dont les performances ont été rehaussées pour les besoins de la cause, certes, mais dans les faits, lorsque vous êtes au volant d’une Lotus Evora, en réalité, vous êtes mue par la même mécanique qu’une Toyota Camry. Et pour l’Elise et l’Exige c’est encore mieux puisqu’il s’agit du moteur de la Corolla.

Néanmoins, ce que Lotus a réussi à faire avec les mécaniques Toyota, c’est très impressionnant puisque ses voitures sont capables de tenir tête à des bolides bien plus puissants sur la piste.

Si vous avez retenu ce dont nous avons parlé plus tôt, vous pouvez vous imaginer que Toyota va toujours contribuer à fournir des motorisations pour Lotus. Néanmoins, avec cette nouvelle sportive qui promet d’être électrifiée, on pourrait s’attendre à ce que la majorité de composants de cette voiture provienne en réalité d’une Toyota Prius. Je dois admettre que l’idée de conduire une Lotus qui a le même moteur qu’une Toyota Prius est assez étrange, mais qui sait, peut-être que c’est exactement ce que le constructeur britannique a derrière la tête et que le résultat sera phénoménal.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER