Maserati : une sportive électrique dans les plans

   30 Décembre 2018 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Ça fait déjà plusieurs mois que le constructeur automobile italien Maserati nous parle d'une voiture sportive 100% électrique et voilà que de nouvelles informations font surface au sujet de ce qui pourrait être la remplaçante de la GranTurismo. Voyez-vous, cette dernière utilise encore une motorisation Ferrari de vieille génération et on sait qu'elle va bientôt prendre sa retraite, ce qui nous amène à parler de sa remplaçante.

Il se trouve que le constructeur italien a fait référence à une voiture électrique de performance à de nombreuses reprises dans les derniers mois, ce qui nous laisse croire que c'est peut-être cette dernière qui remplacera la GranTurismo.

Là où ça commence à devenir intéressant, c'est sur le plan mécanique puisque la GranTurismo n'est pas une voiture très rapide. En fait, elle ne peut tout simplement pas être plus rapide qu'une Ferrari et c'est pour cette raison qu'elle est aussi docile. Or, une voiture de performance 100% électrique pourrait se permettre d'être rapide et c'est exactement ce que le constructeur italien a en tête. On parle déjà d'un 0-100 en moins de 2 secondes en plus d'atteindre une vitesse de pointe de plus de 300 km/h. L'objectif de Maserati est assez simple, soit celui de battre Tesla sur son propre terrain. Ainsi, cette nouvelle voiture 100% électrique de performance à la sauce italienne va s'attaquer directement à la nouvelle Tesla Roadster qui promet, elle aussi, d'être retrouvable.

Pour l'instant, il n'y a pas de date officielle en ce qui concerne le lancement de cette nouvelle voiture, mais toute porte à croire qu'elle pourrait se pointer le bout du nez quelques parts en 2022. D'ailleurs, les rumeurs veulent que cette voiture ne soit nulle autre que l'Alfieri, un concept dévoilé au Salon de l'automobile de Détroit au début de 2018.

Un virage électrique

L'Alfieri ne sera pas la seule voiture électrique chez Maserati selon certaines rumeurs qui commencent à circuler sur la toile. En effet, on parle aussi d'une version électrifiée du VUS Levante ainsi que des berlines Ghibli et Quattroporte. Disons que le constructeur italien n'est pas le seul à envisager une telle transformation dans sa gamme et qu'il ferait mieux de se dépêcher s'il veut être compétitif, car Jaguar, Mercedes-Benz et BMW sont eux aussi très compétitifs dans ce segment. Néanmoins, avec l'émotion, le design et le savoir-faire italien, je suis certain que Maserati sera parmi les constructeurs les plus dominants dans le segment, surtout lorsqu'on sait que Ferrari parraine le projet.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER