Maserati MC20 2021

   18 Septembre 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Il en aura fallu du temps, mais c’est aujourd’hui que Maserati nous présente sa toute nouvelle voiture exotique, la MC20, soit 17 ans après le lancement de la légendaire MC12, une voiture qui était d’ailleurs basée sur la Ferrari Enzo de l’époque. Or, ce n’est pas le cas de la nouvelle MC20, dont l’appellation s’avère être l’abréviation de Maserati Corse 2020 tout simplement. Comme vous le savez probablement, Ferrari a récemment annoncé ne plus fournir de moteur à sa cousine italienne et Maserati n’aurait pas pu mieux répliquer qu’avec une nouvelle sportive de haut niveau qui, il faut l’avouer, aura de quoi faire tourner les têtes. D’ailleurs, sans surprise, le constructeur italien a choisi la combinaison entre le blanc et le bleu comme couleurs de lancement, une combinaison classique dans la palette de la marque et il y a fort à parier que nous allons retrouver plusieurs autres teintes de ce genre dans la palette finale du modèle.

Le nouveau bolide du constructeur italien n’est pas propulsé par un V8, mais bien par un V6 biturbo de 3.0 litres conçu par Maserati, une mécanique très prometteuse. La puissance de cette dernière s’élève à 621 chevaux et 538 livres-pied de couple, une puissance qui est d’ailleurs, comme il se doit, livrée aux roues arrière. Il ne faut pas oublier de mentionner que le tout s’opère à après une boîte automatique à double embrayage à 8 rapports.  De plus, Maserati a réussi à garder le poids de sa nouvelle sportive sous la barre des 1 500 kilos grâce à l’utilisation massive de fibre de carbone. Ainsi, au final, la Maserati MC20 est capable de boucler le 0-100 en seulement 2.9 secondes en plus d’atteindre une vitesse de pointe de 325 km/h, des données technologies qui lui permettent de se tailler une place dans le créneau des grandes sportives.

Une nouveauté appréciée

Je dois dire que c’est rafraîchissant de voir émerger une nouvelle voiture sportive d’une marque déjà existante. Je ne suis pas en train de dire que Ferrari, Lamborghini et McLaren-occasions.html" style="text-decoration: underline; font-weight: bold;">Mclaren recyclent amusement certains modèles depuis des années, mais c’est à peu près ça. En revanche, ici, on part sur une base totalement différente avec une voiture qui n’a pas une version évoluée d’un autre modèle et je dois dire que ça du bien. D’ailleurs, je dois dire que j’aime beaucoup le design de cette nouvelle Maserati puisqu’elle expose parfaitement la signature esthétique de la marque dans une structure beaucoup plus radicale et agressive que ce à quoi nous avons été habitués jusqu’ici par la marque. De plus, elle n’est reste pas moins raffinée et somptueuse pour autant. C’est une véritable œuvre d’art sur 4 roues et on peut s’attendre à ce que le constructeur italien propose d’innombrables combinaisons de couleurs et de finition intérieure. Nul besoin de la conduire pour savoir l’apprécier et c’est comme ça qu’on sait qu’il s’agit d’une véritable voiture d’exception. Enfin, lorsque je ne dis « nul besoin de la conduire », vous aurez compris que ce n’est pas à prendre au pied de la lettre, car j’ai particulièrement hâte de mettre les mains derrière le volant de cette nouvelle MC20 et de voir ce dont elle est capable, car nous sommes loin des Ghibli, Quattroporte, Levante et GranTurismo de ce monde et pourtant, la MC20 est la première vraie Maserati pur rang qu’on connaisse depuis des années. Notons également que le constructeur italien ait même allé jusqu’à lui greffé des portes papillons, une caractéristique typique des voitures exotiques.

Un bolide d’exception

La Maserati MC20 affiche un prix de base de 250 000$, ce qui ne convient certainement pas à tous les budgets, mais qui reste somme tout assez raisonnable pour une voiture de ce calibre. Néanmoins, comme toute bonne voiture sportive de son nom, il faut s’attendre à ce que le bolide italien soit accompagné d’une longue liste d’options qui pourront faire grimper la facture très rapidement. Pour l’instant, aucune date précise n’a été annoncée, mais on sait que les premières Maserati MC20 seront assemblées dès l’été 2021 pour ensuite mettre un pneu sur le sol canadien en septembre 2021. Il y a fort à parier que les premières allocations ont déjà toutes été réservées par les clients privilégiés de la marque. Toutefois, Maserati annonce qu’une version décapotable ainsi qu’un modèle électrifié seront aussi disponibles plus tard. On peut également s’attendre à l’arrivée d’édition spéciale en fonction de la popularité du modèle dans les prochaines années.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER