Maserati MC20 Cielo 2023 : un regard vers le ciel

16 Juin 2022 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Parfois, il ne faut pas aller trop loin pour chercher une explication à quelque chose comme c’est le cas de la Maserati MC20 Cielo récemment dévoilé par le constructeur italien. Il s’agit essentiellement d’une version décapotable de la déjà très impressionnante Maserati MC20. D’ailleurs, au cas où vous vous poseriez la question, Cielo se traduit littéralement par « Ciel » en français. Enfin, tout ça pour dire qu’on peut retirer le toit et profiter de la vue qui s’offre au-dessus de notre tête. 

 

Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que les performances de la sportive italienne sont essentiellement les mêmes que pour la version coupée à toit rigide. La Maserati MC20 Cielo est donc propulsée par un moteur V6 biturbo de 3.0 litres qui affiche une puissance de 621 chevaux et 538 livres-pied de couple tout simplement. Il n’y a donc pas de motorisations hybrides ou d’autres systèmes du même genre pour accompagner le tout. Le tout est relié à une boîte automatique à double embrayage à 8 rapports qui envoie la puissance aux roues arrière. Ainsi, la sportive du constructeur italien est capable de boucler le 0-100 en moins de 2.9 secondes en plus d’atteindre une vitesse de pointe de plus de 325 km/h. Ce sont là des données respectables, voire même impressionnantes, pour une voiture de ce calibre.

 

Côté design, j’aurais tendance à dire que je préfère la version coupée 2 portes à toit rigide, mais la Maserati MC20 Cielo n’en reste pas moins spectaculaire pour autant. En fait, il y a un élément tout particulier qui me plait beaucoup et c’est le fait que le constructeur italien ait pu conserver les portes-papillon. En temps normal, c’est le genre de caractéristique qui a tendance à disparité lorsqu’une voiture perd son toit pour des raisons de structure. La MC20 Ciela a aussi droit à une nouvelle teinte puisqu’elle délaisse le noir (Nero Enigma) pour une toute nouvelle teinte exclusive bleue (Aquamarina – Primaserie). En temps normal, c’est le genre de couleur qui ne m’attire pas trop, mais il faut avouer que la sportive du constructeur italien la porte plutôt bien surtout qu’il s’agit d’une couleur exclusive pour le lancement du modèle.

 

Sous les radars

 

Le plus étonnant avec la Maserati MC20, c’est que cette voiture est pratiquement tombée dans l’oubli après son dévoilement qui, lui aussi, a été fait avec une grande subtilité. Allez savoir pourquoi, mais Maserati ne semble pas avoir accordé un gros budget marketing à la MC20. C’est en regardant des vidéos de Youtuber très connu que j’ai pu réaliser à quel point cette voiture est passée sous le nez de la communauté automobile et c’est dommage. Enfin, il n’est jamais trop tard et je pense que les passionnés ont commencé à la découvrir plus récemment. Maintenant que la version à ciel ouvert est disponible sur le marché, ce dernier risque de rendre la MC20 encore plus populaire, ce qui est une bonne chose à mon avis, car il s’agit peut-être de la dernière sportive à essence du constructeur italien avant que celui-ci n’effectue son virage électrique.

 

La Maserati MC20 et sa déclinaison MC20 Cielo sont des voitures comme il ne sent fera bientôt plus. Ce son des voitures sportive et exotique à la fois simple et très sophistiqué. Certes, ce n’est pas une Ferrari ou une Lamborghini, mais la MC20 demeure nettement plus abordable que sa cousine de la marque au cheval cabré.

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER