Maserati Project 24 : pour la piste

04 Août 2022 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Dans l’objectif de redorer son blason et surtout d’honorer son héritage en matière de performance, Maserati a décidé de lancer une série de projets à tirage limité avec pour premier modèle la Project 24. Ce joujou de circuit sera destiné à un usage exclusif sur la piste et c’est ce qui a permis au constructeur italien maximisé chaque élément de performance.

 

Basée sur la même plateforme que la MC20, la Project 24 est propulsée par le légendaire moteur Nettuno, un V6 biturbo duquel les ingénieurs de la marque ont réussi à extirper 740 chevaux, rien de moins. D’ailleurs, inutile de vous dire que les améliorations techniques ne s’arrêtent pas là. Comme elle n’a pas besoin de répondre aux exigences de l’homologation pour la route, les ingénieurs de la marque ont réussi à maintenant la Project 245 sous la barre des 1 250 kg, ce qui lui permet d’offrir un rapport poids/puissance de 1.69 kg/ch, un chiffre magique dans l’industrie à ce qu’il parfait.

 

L’équipe derrière cette nouvelle sportive du constructeur italien s’est aussi permis de réviser la suspension en plus d’ajouter un système de freinage en carbone-céramique de haute performance. D’ailleurs, Maserati mentionne très clairement que la voiture a droit aux dispositifs de sécurité homologués pour la Fédération Automobile Internationale, ou la FIA si vous préféré. Il s’agit de l’organisme qui encadre la course automobile au cas où vous ne l’auriez pas compris. Ce genre de préparation comprend l’arceau de sécurité, l’extincteur etc.

 

Un bijou de collection

 

Pour ce qui est du design, on a clairement affaire à une voiture de course sérieuse avec des éléments aérodynamiques impressionnants. La sportive du constructeur italien a clairement fière allure et c’est une voiture qui promet d’être très compétente sur la piste. Le plus ironique dans tout ça, c’est que la majorité des 62 exemplaires destinés à la production ne fouleront probablement jamais le sol d’un circuit. Malheureusement ou heureusement, c’est le genre de voiture dont la valeur risque de considérablement augmenter avec le temps surtout en raison de son nombre d’unité limité et du projet en question. Enfin, tout ça pour dire que l’on considère généralement ce genre de bolide comme un investissement avant de les considérer comme une voiture.  

 

Maserati n’a pas dévoilé le prix de base de la Project 24 et on ne sait pas non plus jusqu’à quel niveau chaque propriétaire peut personnaliser sa voiture. Enfin, cela n’est pas tellement important, car il y a fort à parier que les allocations pour le modèle ont déjà toute trouvé preneur.

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER