Mazda CX-3 2021 : toujours présent

   24 Août 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Je dois vous avouer qu’il y a des jours où je me questionne sérieusement sur la stratégie de Mazda en matière de VUS. Il y a le CX-5 et le CX-9 pour qui les choses vont assez bien dernièrement. Le CX-3 a aussi le vent dans les voiles et contre toute attente, le CX-30 est arrivé. Inutile de vous dire que cette situation en a confondu plus d’un. Enfin, on s’attendait à ce que le CX-3 finisse par être mis à la retraite, mais heureusement, ce n’est pas pour 2021 que ça va se produire puisque le constructeur japonais a décidé de conserver son petit VUS dans sa gamme et ce dernier bénéficie même de quelques améliorations au passage.

On dit souvent que le temps passe vite et c’est particulièrement vrai en ce qui concerne le CX-3, car mine de rien, ce dernier en est à sa 7e année de production avec le modèle 2021. Je suis prêt à parier que vous ne pensiez pas qu’il était aussi vieux et je vous dirais que je l’avais moi-même oublié. Tout ça prouve que Mazda avait visé juste à tous les niveaux en ce qui concerne son petit VUS.

Une date d’échéance

Même si le CX-3 sera toujours disponible dans la gamme de Mazda pour 2021, ce n’est qu’une question de temps avant que le constructeur japonais ne procède à une refonte complète ou décide tout simplement de retirer le modèle du marché. Toutefois, ce qui est plutôt inhabituel dans le processus de la marque, c’est que son petit VUS a droit à des améliorations, ce qui n’est généralement pas coutume en fin de modèle. Par exemple, le groupe GS propose un nouvel ensemble décor de grand luxe.

Dès le modèle d’entrée de gamme, le Mazda CX-3 2021 propose un rouage intégral en option. Toutefois, le petit VUS du constructeur japonais est équipé de série des technologies Apple CarPlay et Android Auto, de phares automatiques, d’un bouton-poussoir de démarrage et tout le tralala. De plus, vous pouvez ajouter l’ensemble i-Activesence, ce qui comprend une multitude de technologies de sécurités comme l’alerte de trafique transversale ou le freinage intelligent. Ajoutezx à cela le toit panoramique et vous avez un véhicule particulièrement intéressant devant vous.

Vient ensuite la version GS qui propose un heureusement mélange entre le dynamisme et le luxe avec plusieurs ensembles complémentaires et beaucoup de technologies de pointe. Finalement, comme toujours, c’est la version GT qui trône au sommet de la gamme. Cette dernière propose tout ce qu’on peut imaginer en termes de sécurités, de divertissement et de plaisir de conduite. Vous avez accès à un système audio Bose et un système de navigation assez sophistiqué.

Une conduite inspirante

L’une des caractéristiques qui m’a le plus marqué du Mazda CX-3, c’est sa conduite dynamique et précise. Disons simplement que Mazda a compris qu’on peut aussi avoir du plaisir dans nos déplacements et c’est malheureusement quelque chose que plusieurs de ses compétiteurs semblent avoir oublié. Bref, ce qui fait du CX-3 un véhicule aussi plaisant, c’est son cœur, à savoir un petit moteur de 4 cylindres de 2.0 litres qui développe tout simplement 148 chevaux et 146 livres-pied de couple. Pas de système hybride et pas de turbocompression, juste un bon vieux moteur à aspiration naturel. C’est le genre de chose qu’on doit apprécier encore plus du CX-3, car ce type de motorisation est amené à disparaître en raison des normes d’émissions de gaz à effet de serre. Au moins, on pourra dire que Mazda aura donné une sacrée leçon à la compétition, car malgré la simplicité de son concept, le CX-3 est l’un des véhicules les plus économiques à la pompe, fonctionnels et amusants à conduire de sa catégorie. Bref, c’est un véhicule qui aura marqué son époque dans sa forme actuelle.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER