Mazda CX-50 2023 : il arrive!

23 Avril 2022 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Mazda est en pleine phase de transition et le CX-50 en est la preuve sur quatre roues. Après le CX-30, il s’agit du second véhicule de nouvelle génération à joindre les rangs de la marque. Plus sophistiqué, plus moderne et plus costaud que le CX-5, le CX-50 donne un ton plus prestigieux à la marque qui, selon plusieurs, cherche à devenir la prochaine rivale d’Audi, Mercedes-Benz et BMW. Mazda est l’un des seuls constructeurs qui ne sont pas directement rattachés à une division de luxe, mais ce dernier a toujours proposé des véhicules qui auraient facilement pu être considérés comme des modèles de prestige. Bref, tout ça pour dire que le constructeur japonais semble avoir pris sa décision pris direction de sa clientèle dans les prochaines années et force est d’admettre que le CX-50 montre le sérieux de la chose.

 

Le Mazda CX-50 est un véhicule très impressionnant et il s’agit certainement de l’un des plus beaux modèles lancés par la marque à ce jour. C’est un modèle qui va rapidement se tailler une place de choix sur le marché et même si je n’ai pas de boule de cristal en main, je peux déjà vous garantir son succès, surtout avec un prix de départ de 37 900 $ ce qui est particulièrement compétitif pour un véhicule de ce calibre.

 

Trois versions et deux motorisations

 

Le Mazda CX-50 évolue en trois versions distinctes à commencer par la version GS-L qui, malgré son statut de versions d’entrée de gamme, bénéficie d’un équipement de série complet. Ensuite, il y a la version GT qui propose un fini plus sportif pour 42 850 $. Finalement, c’est la version GT Turbo qu’on retrouve au sommet de la gamme à 45 350 $.

 

Vous aurez donc compris qu’il y a deux motorisations entre ses trois modèles et que les versions version GS-L et GT proposent la même mécanique. Il s’agit donc d’un moteur Skyactiv-G de 4 cylindres de 2.5 litres qui affiche une puissance de 187 chevaux et 186 livres-pied de couple. Cette mécanique est amplement suffisante et étonnamment dynamique pour l’avoir mise à l’essai avec de nombreux modèles Mazda. Toutefois, la seconde option que le VUS du constructeur japonais nous propose est encore plus intéressante puisqu’il s’agit d’un moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.5 litres qui affiche une puissance de 256 chevaux et 320 livres-pied de couple.

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER