Mazda6 diésel : Bientôt à l’affiche prise 2

   15 Décembre 2014 PAR Jean-Sébastien Poudrier

L’an dernier, Mazda avait annoncé l’arrivée sur le marché canadien d’une Mazda6 SkyActiv-D (diésel) pour l’été 2014. Nous sommes presque en 2015 et toujours aucune Mazda6 diésel à l’horizon. Après avoir questionné Mazda, nous avons pu apprendre que le modèle aurait de la difficulté à obtenir les certifications nécessaires à commercialisation sur le marché nord-américain.

En raison d’un financement nettement moins important que celui de Toyota ou Ford en matière de développement, Mazda a toujours dû faire les choses à sa manière pour se distinguer des autres. Il n’y a qu’à penser au fameux moteur rotatif. Bref, dans le cas de la Mazda6 diésel, le constructeur japonais avait opté pour le plus faible taux de compression physiquement possible pour une motorisation diésel, soit 14.1 : 1. Or, il semblerait qu’une mécanique similaire employée par le CX-5 en Australie ait démontré plusieurs défaillances sur le plan technique. L’un des problèmes les plus mentionnés dans les médias reste celui d’une infiltration de diésel dans l’huile motrice. Mazda a démenti en mentionnant que ce problème a été réglé depuis plus d’une année déjà.

Un concept réussi, mais…

Le concept de la Mazda6 diésel est arrivée en 2012 et l’idée avait séduit bon nombre de journalistes automobiles à l’époque puisque la mécanique en question était efficace, silencieuse et agréable. Néanmoins, il semblerait que se moteur de 4 cylindres de 2.2 litres développant 173 chevaux et 310 livres-pied de couple ait du mal à rencontrer les normes en matière de pollution. En fait, c’est la cylindrée qui pose problème ici puisque la réglementation est plus sévère pour les motorisations qui dépasse les 2.0 litres. Et pour Mazda, pas question de réduire en taille puisque c’est l’une des seules caractéristiques qui lui permet d’éviter l’utilisation d’urée, une technologie très coûteuse.

L’Amérique, la terre de providence

Mazda prendra tout le temps qui lui sera nécessaire pour développer sa mécanique diésel puisque les Nord-Américains sont nettement plus farouches que les Européens en ce qui concerne le diésel et tout ça en partie à cause des premières motorisations du genre dans les années 80 réputées pour leur odeur, leur fiabilité latente et leur sonorité abominable. Sans compter qu’une voiture diésel coûte généralement plus chère qu’une voiture à essence. Bref, Mazda n’a clairement pas le droit à l’erreur, surtout considérant le fait que les deux seules autres marques grand public à offrir des motorisations diésel sont Chevrolet et Volkswagen.

 

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

 

Mazda 6
2013

9995 $
134210 Km

Mazda 6
2013

6459 $
127000 Km

Mazda 6
2014

10989 $
105000 Km

Mazda 6
2015

17995 $
34000 Km

Mazda 6
2015

17995 $
34000 Km

Mazda 6
2014

11999 $
111678 Km

Mazda 6
2015

12999 $
96777 Km

Mazda 6
2014

14999 $
74781 Km