Mercedes-AMG : un moteur de 4 cylindres de 421 chevaux

   12 Juin 2019 PAR Jean-Sébastien Poudrier

En anglais, il y a une expression très populaire auprès des adeptes d’automobiles, «there is no replacement for displacement» ce qu’on pourrait traduire par le fait qu’il n’y a pas quoi que ce soit qui puisse remplacer le volume de la cylindrée d’un moteur. Bref, plus le moteur est gros et plus il est puissant. Néanmoins, cette philosophie risque d’en prendre un sérieux coup puisque le constructeur allemand Mercedes-Benz vient de développer un nouveau moteur de 2.0 litres qui affiche, à lui seul, une puissance de 421 chevaux.

Il s’agit d’une avancée technologique même pour le constructeur allemand puisque ce dernier avait besoin de V8 de 6.3 litres ou même de V12 de 6.5 litres pour offrir ce genre de puissance à une certaine époque. Aujourd’hui, tout ce qu’il faut, c’est un bloc-moteur de 4 cylindres et un turbocompresseur. Avec sa modeste cylindrée de 2.0 litres, ce moteur serait le 4 cylindres le plus puissant du monde dans une voiture de série affirme Mercedes-AMG. En fait, la donnée la plus importante dans le calcule du constructeur allemand, c’est le nombre de chevaux par litre. Son nouveau moulin a droit à 211 chevaux par litre. Son plus proche rival est le fameux moteur de 4 cylindres de Volvo avec 181 chevaux par litre et pour arriver à cette performance, le moteur de Volvo a besoin d’un turbocompresseur, d’un compresseur volumétrique et d’un moteur électrique.

Mercedes-AMG se darde aussi de comparer son nouveau moteur de 4 cylindres à celui de gros calibre comme la Bugatti Chiron qui affiche 187.5 chevaux par litre où la McLaren Senna avec 197 chevaux par litre. Bref, vous aurez compris que Mercedes-AMG voulait clairement gagner cette bataille. Certes, il y aura des moteurs plus puissants dans l’avenir

421 chevaux pour un moteur de 4 cylindres, c’est beaucoup. Pour obtenir cette puissance, Mercedes-AMG a dû faire preuve d’ingéniosité. Néanmoins, le réel défi sera de garantir la fiabilité de ce moteur à long terme puisque la puissance, c’est aussi le résultat d’une explosion plus puissante dans un moteur thermique. Ainsi, cette puissance provoque un stress plus grand sur tous les éléments du moteur, ce qui ne fait généralement pas bon ménage avec la fiabilité justement. On parle de 31 PSI pour la compression du turbocompresseur, ce qui est énorme. Néanmoins, Mercedes-AMG nous assure que son moteur sera robuste et fiable grâce à des technologies qui proviennent directement du programme de Formule 1 de la marque.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

 

MG Midget
1979

7900 $
56900 Km