Mercedes-AMG SL 2022 : un classique modernisé

03 Novembre 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Lancée en 1954, la Mercedes-Benz SL est l’une des voitures les plus anciennes encore en production aujourd’hui ce qui témoigne de la passion et de l’histoire qui accompagne le modèle. Ce n’est pas un gros vendeur, mais c’est une voiture qui n’en demeure pas moins très importante pour la marque et son héritage. Le constructeur allemand nous présente donc la 7e génération du modèle qui, pour la première de son histoire, sera vendu exclusivement sous la bannière AMG. À mon avis, c’était la bonne décision à prendre puisque les chiffres de ventes du modèle sont déjà modestes et que les adeptes de la marque raffolent particulièrement des produits AMG depuis quelques années. Ironiquement, c’est ce qui risque de rendre la nouvelle SL encore plus populaire.

 

Débutons avec son design extérieur puisqu’elle a de quoi vous jeter par terre, littéralement. Mercedes-AMG a porté une attention particulière à l’équilibre de la finition. La SL est à fois agressive et sérieuse. C’est une voiture qui s’impose sur la route et elle bénéficie d’une silhouette plus musclée qu’élancée contrairement aux modèles précédant ce qui n’est pas une mauvaise chose. Enfin, tout ça pour dire que c’est une voiture très agréable à l’œil.  

 

Ce qui rend la SL encore plus intéressante et qui lui permet de se distinguer d’une AMG-GT par exemple, c’est le fait qu’il s’agit d’un Roadster 2+2 et même si les places arrière ne sont pas particulièrement spacieuses elles sont là et c’est ça qui est important. Pour ce qui est du design intérieur, il est impressionnant. La SL 2022 nous propose une console centrale à saveur de Classe S, mais ce n’est même pas la partie la plus intéressante. À mon avis, là où tous les yeux seront rivetés, c’est au niveau du volant puisque ce dernier est particulièrement agressif avec son nouveau design. Sans parler du tableau de bord entièrement digital qui propulse la voiture dans le futur. Pour le reste, on note une utilisation massive de fibre de carbone et la finition de manière générale est à couper le souffle.  

 

La Mercedes-AMG SL 2022 est une voiture très confortable et fonctionnelle, mais elle reste avant tout une voiture de performance de grand tourisme. C’est d’ailleurs pour cette raison que le constructeur allemand a opté pour un toit souple plutôt qu’un toit rétractable rigide, car ça permet de sauver du poids. Dans compter que ça permet d’abaisser le centre de gravité de la voiture ce qui nous amène à une meilleure expérience de conduite au final.

 

Une fusée

 

Comme vous l’avez probablement remarqué, l’appellation de la voiture a légèrement changé puisqu’il n’est plus question d’une Mercedes-Benz SL, mais bien d’une Mercedes-AMG SL pour 2022. En résumé, cela signifie que la voiture évolue désormais sous la tutelle de la division AMG et c’est pour cette raison qu’elle est équipée d’un moteur V8 biturbo de 4.0 litres de série. Ce moulin qui affiche une puissance de 577 chevaux et 590 livres-pied de couple envoie la puissance aux 4 roues par le biais d’une boîte automatique à 9 rapports ce qui permet à la SL 2022 d’abattre le 0-100 en seulement 3.6 secondes en plus d’atteindre une vitesse de pointe de 315 km/h. C’est très rapide, surtout pour une voiture de grand tourisme.

 

D’ailleurs, il semble que ça ne soit la l’ultime altération du modèle puisque Mercedes-AMG a annoncé qu’une version hybride est aussi en cours de développement. On peut présumer que cette dernière recevra un traitement similaire à celui de l’AMG GT E Performance, une voiture qui affiche une puissance stratosphérique de 831 chevaux.

 

La renaissance d’un classique

 

La nouvelle Mercedes-AMG SL 2022 devrait donner un nouvel élan au modèle qui n’a pas été particulièrement populaire dans les dernières années. Il faut dire que c’était une voiture assez chère à la base et la présence de l’AMG GT n’a certainement pas aidé à la situation. Toutefois, maintenant qu’elle nous arrive sous la bannière AMG de série, la nouvelle SL risque de faire tout un tabac.

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

Nos autres inventaires de Mercedes-Benz