Mercedes-Benz utilise du cactus et des champignons pour ses habitacles?

13 Juin 2022 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Après, le bois, l’aluminium et le plastique, la liste des matériaux qui compose un habitacle peut être assez long. Lorsqu’on parle de voiture personnalisable, on peut retrouver des matériaux rares et précieux comme des diamants ou encore du cuir d’un animal en voie d’extinction. Toutefois, lorsqu’on parle de véhicule régulier, les matériaux sont souvent les mêmes, mais il arrive que des constructeurs trouvent des moyens inusités de réduire leur emprunte écologique grâce à des matériaux inusité comme c’est le cas avec Mercedes-Benz qui utilise du cactus et des champignons.

 

Lors de la création du concept EQXX, le constructeur allemand a décidé qu’il fallait encore plus loin que le simple fait de créer un véhicule 100% électrique et des technologies de pointe. C’est pourquoi Mercedes-Benz a décidé d’utiliser des matériaux biologiques pour différent composant du concept.

 

Des technologies novatrices

 

Grâce au cactus, il est possible de créer un matériel qui ressemble beaucoup à du cuir avec une certaine durabilité et une qualité impressionnante. C’est ce que Mercedes-Benz a utilisé pour les sièges, la console et différentes garnitures à l’intérieur du concept EQXX.

 

Pour ce qui est des champignons, il serait possible de créer un autre matériel qui se situe quelque part entre le cuir et le tissu. Des chercheurs ont trouvé le moyen de transformer les champignons en fibre pour créer un nouveau matériel. C’est le genre d’innovation technologique qui va permettre à l’industrie automobile de considérablement évoluer dans les prochaines années.

 

D’ailleurs, Mercedes-Benz n’est pas le premier constructeur à explorer l’utilisation de nouveaux matériaux conçue à partir d’éléments biologique comme le champignon ou le cactus. Ford propose déjà des éléments fabriqués à partir de soja. D’ailleurs, croyez-le ou non, mais il est même possible de fabriquer des matériaux pour automobile à partir de plante de cannabis. Aussi absurde que ça semble l’être, la plante de cannabis est extrêmement fibreuse et elle permet de confectionner un tissu très robuste et durable.

 

Du concept à la chaîne de production

 

Pour ce qui est du Mercedes-Benz EQXX lui-même, les chances pour que ce concept voie la chaîne de production un jour sont assez faibles. En fait, il est même très rare qu’on concept entre en production. En revanche, le constructeur allemand nous a indiqué que la majorité des éléments et des nouvelles technologies qui composent son concept devraient se retrouver sur la chaîne de production. Ainsi, il ne serait pas surprenant qu’on retrouve du Desertez et du Mylo à l’intérieur de certains modèles de la marque d’ici les prochaines années. Vous aurez compris qu’il s’agit des matériaux que l’on fabrique à l’aide du cactus et des champignons dans leur ordre respectif. Cette information a d’ailleurs été confirmée par Markus Chafer, un directeur général chez Daimler.

 

Il est aussi intéressant de savoir que la mécanique que l’on retrouve à bord du Mercedes-Benz EQXX, elle aussi, va faire son chemin jusqu’à un modèle de production dans un avenir rapproché. Cette nouvelle motorisation 100% électrique serait en mesure d’offrir une autonomie de plus de 1 000 kilomètres à partir d’une seule charge.

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER