Mini : fini les sièges en cuir!

   19 Février 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Depuis des lustres, le cuir est considéré comme un luxe, un matériel de prestige qu’on retrouve dans les véhicules haut de gamme ou les versions les plus équipés des véhicules grand public. En revanche, ce que vous ignorez probablement, c’est que rares sont véritables selleries de cuir. Le fait est que les constructeurs automobiles utilisent plutôt des cuirs alternatifs généralement fabriqués à partir de manière végétale ou de manière synthétique tout simplement. À titre d’exemple contraire, le Ford F-150 dans sa version King Ranch utilise de véritables cuirs qui proviennent directement du King Ranch aux États-Unis. D’ailleurs, selon Mini, 54% des véhicules qui sont actuellement vendus en Angleterre utilisent du véritable cuir. En revanche, Tesla, de son côté, affirme s’être totalement délaissé du cuir véritable.

Maintenant, je crois qu’on peut revenir à la nouvelle du jour, soit Mini qui annonce qu’il utilisera 100% de tissu fabriqué à partir de matériaux recyclés dans ses véhicules. Le constructeur britannique encourage d’ailleurs les autres constructeurs à œuvrer dans la même direction. Le chef du design de la marque, Oliver Heilmer, croit éperdument que « Mini peut offrir des alternatives haut de gamme et moderne sans utiliser du cuir véritable ».

D’ailleurs, l’objectif de Mini va bien au-delà de remplacer ses cuirs par des matières synthétiques. En fait, le constructeur britannique souhaite utiliser un maximum de matériaux recyclés dans le processus de fabrication de ses voitures.

À quoi ressemble l’avenir de Mini?

Comme vous le savez probablement, Mini évolue sous la grande bannière de BMW qui possède également d’autres marques comme Rolls-Royce. Toutefois, de son côté, le constructeur britannique fonctionne sur le principe de l’émotion. Soit on aime, soit on déteste et c’est pour cette raison que la gamme de Mini n’a que très peu changé depuis de nombreuses années. De plus, si vous aimez la marque dans sa forme actuelle, vous allez être heureux d’apprendre que BMW a décidé d’étendre la production des modèles courants afin d’atteindre son objectif d’économiser pas moins de 12 milliards de dollars dans les prochaines années. S’il y a bien un constructeur qui peut se le permettre, c’est Mini, car les voitures du constructeur sont si uniques, qu’elles n’ont pas de réelle compétition sur le marché.

Ajoutez à cela le fait que la marque cherche à utiliser de plus en plus de matériaux recyclés et qu’elle veut mettre une croix sur l’utilisation du cuir dans ses voitures ne permet que d’enrichir l’image qu’on se fait de Mini.

La prochaine étape

Mini a récemment fait le saut dans le segment des véhicules électrifié avec la Mini Cooper SE, une voiture très prometteuse pour la marque. Le reste de la gamme du constructeur mise encore beaucoup sur des mécaniques à essence, mais tout comme les matériaux recyclés, il y a fort à parier que l’électrification fait partie de l’avenir de la marque.  



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER