Mitsubishi : un retour pour Ralliart

31 Mai 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Vous l’ignorez peut-être, mais Mitsubishi est l’un des constructeurs automobiles les plus victorieux en course de rallie et c’est grâce à son expérience dans le domaine que la marque a pu développer l’un des rouages intégraux les plus efficaces sur le marché. Bref, tout ça pour dire que c’est grâce à la course automobile que la division Ralliart a été fondée en 1984 et elle ne cesse d’appuyer les modèles de production de la marque depuis. Certes, la Lancer EVO reste une véritable légende, mais la version Ralliart de cette dernière ne donne clairement pas sa place. Toutefois, depuis le retrait du marché de la Lancer, les contributions à la marque Mitsubishi par Ralliart ont été plutôt discrètes, voire inexistantes.

Toutefois, il semble que la division de performance du constructeur japonais soit prête à reprendre du service selon ce que les rumeurs qui circulent sur la toile disent en ce moment.

Quels modèles ?

Même avec beaucoup de volonté, la Mitsubishi Mirage n’a rien d’une voiture sportive et les seuls autres véhicules que propose la marque évoluent sous la forme de VUS en Amérique du Nord. En fait, nous croyons que c’est justement dans la gamme de VUS de Mitsubishi que Ralliart va déployer son arsenal et qui sait, peut-être nous proposer des améliorations considérables en matière de conduite hors route, ce qui serait certainement un gros plus considérant que les appellations rétro et les véhicules tout-terrain ont particulièrement la cote dernièrement. D’ailleurs, avec l’aide du groupe Nissan-Renault, je suis persuadé que Ralliart pourrait offrir des produits plus compétitifs que jamais et ainsi redorer l’image de la marque et en augmenter sa valeur du même coup.

Si vous êtes attentif, vous aurez noté que je n’ai parlé nulle part du L200, une petite camionnette qui n’est pas offerte ici au Canada ni même chez nos voisins du sud. Pourtant, c’est cette dernière qui aura droit au premier avant-gout de la renaissance de la division sportive du constructeur japonais. En fait, sur tous les marchés où le L200 est disponible, seul le Japon pourra réellement ne profiter, enfin pour l’instant.

Maintenant, la question qu’on peut se poser, c’est à savoir si cette camionnette sera disponible ici un jour et malheureusement je crois que non. Ainsi, il faudra attendre que la division Ralliart s’attaque à la gamme de VUS du constructeur japonais avant qu’on puisse en profiter. Néanmoins, Mitsubishi a déjà fait preuve de beaucoup d’audace par le passé et je ne serais pas surpris qu’un nouveau modèle fasse son entrée sur le marché nord-américain d’ici les prochaines années.



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER