Nissan 400z 2022 : identique au prototype?

   20 Janvier 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Grâce à internet et aux dévoilements en ligne, les constructeurs automobiles peuvent mesurer la réaction des acheteurs potentiels face à un nouveau produit plus rapidement que jamais. Ça devient donc plus facile pour ces derniers d’effectuer des corrections ou des changements en fonction des commentaires reçus. Ajoutez à cela les méthodes modernes de conception et de production pour obtenir un processus de commercialisation plus rapide que jamais. Bref, tout ça pour dire que les concepts automobiles n’ont jamais été aussi près de la réalité et Nissan nous le prouve une fois de plus avec la 400z.

Selon plusieurs sources, le produit final serait presque en tout point identique au prototype que le constructeur japonais nous a présenté il y a quelques semaines déjà. Ce dernier aurait subi quelques modifications mineures, mais vu comment le concept a été particulièrement bien reçu par la communauté automobile, il semble que Nissan ait décidé de jouer la carte des conservateurs, une stratégie qui pourrait s’avérer très profitable pour le constructeur japonais.

Selon les dires du vice-président au design chez Nissan, la voiture serait déjà presque prête à la commercialisation. Les ingénieurs de la marque en sont à l’étape de peaufiner quelques détails pratiques et c’est tout.

Une allure rétro-moderne

Je crois que Nissan a pris la bonne décision en optant pour une refonte complète basée sur les premières Z. La voiture est plus souple et dynamique tout en conservant la même silhouette. Au final, elle propose un fini épuré et moderne comme si on avait simplement retravaillé la carrosserie de la première Z avec les technologies et les tendances actuelles. Bref, c’est une voiture qui plait déjà beaucoup à la communauté automobile et qui va assurer bien se vendre, à condition que sa fourchette de prix soit raisonnable bien entendu.

Une mécanique confirmée ?

Malgré toutes les rumeurs qui circulent sur la toile au sujet de la sportive du constructeur japonais depuis son annonce officielle, tout le monde s’entend sur la mécanique qu’on risque de retrouver sous le capot de la 400z. Enfin, il y a trop d’éléments concordants pour que ça ne soit pas le cas. Bref, tout nous mène vers le V6 biturbo de 3.0 litres qu’on retrouve dans certaines voitures chez Infiniti. Ce moulin affiche une puissance de 400 chevaux, ce qui expliquerait l’appellation de la 400z. Pour le reste, on s’attend aussi à retrouver une boîte manuelle à 6 rapports jumelés à un rouage à propulsion pour la sportive du constructeur japonais. Une boîte automatique pourrait s’ajouter au menu, mais je doute fortement qu’on puisse retrouver un rouage intégral en option contrairement à ce que laissent croire certaines rumeurs, car la Z a toujours été une voiture à propulsion arrière. Certes, les choses changent, surtout dernièrement, mais un classique reste un classique à mon avis.

Bien que tout porte à croire que la voiture soit prête à la production, Nissan n’a pas encore annoncé de date officielle de lancement pour le modèle et encore moins de date de commercialisation. Il est certain que grâce à internet, le tout peut se faire très rapidement, mais comme vous le savez probablement, la crise de la Covid-19 est loin d’être terminée et les constructeurs automobiles restent assez prudents dans leur stratégie. Logiquement, la nouvelle Nissan 400z devrait se montrer le bout du nez avant l’arrivée de l’été pour faire son entrée en concession au début de la haute saison des voitures sportives. Néanmoins, les semaines avancent et toujours aucune ne mise à jour de la part du constructeur japonais à ce niveau, ce qui nous laisse croire que ce dernier pourrait repousser le lancement de la 400z au printemps 2022. Au point où nous en sommes, ce n’est pas une année de plus avec la 370z qui va changer quoi que ce soit, car cette dernière est sur le marché depuis 2009.



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER