Nissan investit davantage dans l’électrique

13 Décembre 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Alors que certains constructeurs sont plutôt frigides face à l’électrification, d’autres voient la chose comme une opportunité qu’il ne faut pas manquer de saisir comme c’est le cas pour Nissan qui vient d’annoncer qu’il investira la somme colossale de 17.6 milliards de dollars sur les 5 prochaines années dans le cadre d’un projet de développement de véhicules électriques. C’est l’un des investissements les plus importants annoncés par un constructeur automobile depuis de nombreuses années et ça nous permet de croire que Nissan sera bientôt un leader en matière de véhicule électrique.

 

En fait, il faut savoir que jusqu’à tout récemment la Nissan LEAF demeurait la voiture électrique la plus vendue au monde de tous les temps avant d’être surpassée par la Tesla Model 3. Toutefois, la Leaf existe depuis plus longtemps que la Model 3 et c’est ce qui a permis à Nissan d’acquérir une certaine expérience. De ce fait, on s’attend à ce que les choses changent radicalement dans la gamme du constructeur japonais au cours des prochaines années.

 

Un objectif ambitieux, mais sérieux

 

Suivant l’annonce de son investissement de 17.6 milliards de dollars américains, Nissan nous a dévoilé quelques facettes de son plan d’électrification pour les prochaines années. Le constructeur japonais a l’intention de lancer 15 nouveaux véhicules 100% électriques d’ici 2030, ce que ce dernier appel affectueusement son objectif « Ambition 2030 ». Toutefois, les bonnes nouvelles ne s’arrêtent pas là puisque le constructeur japonais ne vise pas uniquement le marché des véhicules 100% électriques. En effet, Nissan a aussi l’intention d’offrir 23 véhicules électrifiés dans la même période. Le constructeur japonais n’a toutefois pas spécifié s’il s’agit de véhicules hybrides, hybrides rechargeables ou d’une autre forme d’électrification.

 

Il faut préciser que ces chiffres sont pour l’échelle mondiale puisque selon les dires du constructeur japonais, le marché nord-américain aurait droit à environ 40% de ces nouveaux véhicules, ce qui reste très satisfaisant.

 

Un projet n’attend pas l’autre

 

Offrir davantage de véhicules électriques n’est qu’une partie du projet de Nissan suivant son investissement colossal. Le constructeur japonais a aussi l’intention de développer de nouvelles batteries plus efficaces offrant une meilleure autonomie tout en réduisant le coût de production par unité de 75$ par kWh. Le constructeur veut littéralement produire l’équivalent de 130 GWh de batterie d’ici 2030. Pour vous donner une idée, la batterie de la Leaf est d’une capacité de 62.2 kWh. 1 GWh équivaut à 1 million de kWh. Ainsi, ça représente près de 2 millions de batteries pour la Leaf dans les conditions actuelles. Toutefois, rien n’indique que le constructeur ne trouvera pas le moyen d’abaisser la nécessité en capacité de chaque batterie pour ses nouveaux véhicules.

 

Les prochaines années s’annoncent donc intéressantes du côté de Nissan qui devrait nous proposer une foule de véhicules concept représentant l’avenir de la marque. L’Ariya 2023 est déjà en route et on sait que le constructeur japonais va éventuellement remplacer la Leaf par un petit VUS 100% électrique ce qui nous fait déjà 2 options très intéressantes. Toutefois, il y a fort à parier que le meilleur reste à venir et je suis impatient de voir ce que Nissan va nous présenter comme nouveaux modèles dans les prochaines années. Même si j’aime beaucoup les véhicules à essence, je crois qu’une sportive électrifiée pour connaître un grand succès chez Nissan surtout si cette dernière succède à la légendaire GT-R dont la fin de la production arrive à grands pas.

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER