Nissan NV et NV200 : c’est la fin

   22 Juin 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

L’impact de la crise de la Covid-19 commence déjà à se faire sentir chez Nissan qui vient tout juste d’annoncer des coupures majeures dans sa gamme de véhicules commerciaux en retirant du marché les fourgonnettes NV et NV200. Il fallait s’y en attendre et ce n’est que le début puisque le constructeur japonais est clairement en difficulté financière depuis le début de l’année et même avant cela. En fait, je vous dirais que la crise de la Covid-19 n’a été que la goutte qui a fait déborder le vase dans le cas de Nissan, mais le fait est que le constructeur japonais doit maintenant composer avec les conséquences de sa mauvaise santé financière.

Il y a quelques mois, Nissan a demandé de l’aide à ses plus gros investisseurs et déjà à ce moment, on pouvait sentir que quelque chose n’allait pas chez ce dernier. Il n’aura fallu que quelques semaines au constructeur japonais pour annoncer d’importantes coupures de postes, mais aussi que la marque sera restructurées de manière définitive et irréversible. Nissan a d’abord commencé par dissoudre sa division de luxe Infiniti pour intégrer les quelques modèles populaires à sa gamme actuelle, mais on savait tous que c’était loin d’être suffisant. Bref, nous en sommes aujourd’hui au point où le constructeur japonais doit faire des sacrifices importants et ce sont les véhicules commerciaux qui en écope.

Nissan NV200

La Nissan NV200 est arrivée sur le marché en 2009 afin de rivaliser avec les Ford Transit Connect et autres petites fourgonnettes de ce monde en milieu commercial. Il faut dire que le modèle a été assez populaire au début et General Motors est même allé jusqu’à conclure une entente avec Nissan pour produire un modèle fortement inspiré du NV200, mais ce dernier n’a pas été un franc succès. Disons simplement que la Chevrolet Express City était plus dispendieuse que la NV200 et son design ne correspondait pas du tout à l’image de la marque. Le modèle n’aura été en production que de 2014 à 2018 et la légende veut qu’il y ait encore des exemplaires neufs à vendre dans certains concessionnaires.

Nissan NV

La Nissan NV est apparue 2 ans plus tard, soit en 2011 et cette dernière s’est rapidement démarquée de la compétition en raison de son allure de camionnette et de ses imposantes motorisations. Offerte en plusieurs configurations et avec un impressionnant lot d’options, la Nissan NV a elle aussi rapidement gagné en popularité. La Nissan NV est particulièrement réputée pour son caractère robuste et ses capacités impressionnantes.

Les chiffres parlent

Les chiffres de ventes sont un excellent moyen de savoir si un véhicule est à sa place ou non sur le marché. Certains modèles sont volontairement produits à petite échelle, car ils sont utilisés pour tester de nouvelles technologies et risquent moins d’entacher la réputation d’une marque en cas de problème. Néanmoins, ce que Nissan aurait souhaité pour la NV200 et la NV, ce sont des chiffres de ventes très élevés, mais malheureusement, ça n’a jamais vraiment été le cas, surtout dans les dernières années. D’ailleurs, à titre comparatif, la fourgonnette NV s’est vendu à un peu moins de 140 exemplaires en 2019 alors que le Ford Transit lui, a presque atteint les 4 100 unités pour la version période. Pour ce qui est de la NV200, je préfère ne pas en parler, car les chiffres de ventes sont assez spectaculaires, mais pour les mauvaises raisons. Au final, on comprend bien les raisons qui ont poussé le constructeur japonais a mettre à la retraite ses véhicules commerciaux en Amérique du Nord et il faut s’attendre à ce que d’autres modèles soient eux aussi remercié dans les mois à venir.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

 

Nos autres inventaires de Nissan