Nissan Rogue 2021

   27 Avril 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Tout porte à croire que le Nissan Rogue se serait refait une beauté pour 2019 comme le démontrent des photos-espionnes qui ont récemment commencé à circuler sur le web. En fait, il faut savoir que plusieurs véhicules camouflés de marque Nissan ont été aperçus sur les routes dans les derniers, mois, ce qui veut dire qu’on pouvait s’attendre à une refonte complète du modèle, mais les dernières photos qui ont été partagées sur les réseaux sociaux montrent le véhicule dans son ensemble.

C’est d’abord la page furom Worldscoop qui a partagé ses photos, mais inutile de vous dire que la nouvelle s’est rependue comme une trainer de poudre par la suite pour finalement faire le tour du web.

Bienvenue en 2021

Bien que la qualité des images qui ont été fournies par Worldcoop soit mauvaise, on reconnait très certainement la nouvelle signature esthétique de la marque à plusieurs niveaux en commençant par cette superbe calandre typique aux nouveaux modèles Nissan. Le VUS du constructeur japonais bénéficie également de phares plus modernes et de phares antibrouillard dont le design semble se fusionné avec ces derniers, ce qui est très joli il faut bien l’ajouter. De profil, on reconnait parfaitement le Rogue et c’est une bonne chose puisque le modèle actuel a connu une forte de hausse de popularité à son arrivée sur le marché et il serait dommage pour Nissan de proposer un nouveau modèle qui ne s’en inspire pas. La partie arrière est assurément l’élément le plus amusant du lot, car on ne reconnait pas du tout le Rogue et de manière générale, le design est d’une grande simplicité. En revanche, le constructeur japonais a opté pour une nouvelle stratégie qui fait toute la différence puisque le manque de style permet de mettre en évidence le nom du modèle, on peut comme c’est le cas sur le nouveau Ford Escape.

L’habitacle du nouveau Nissan Rogue est élégant et moderne. En fait, on a littéralement l’impression de se trouver dans une voiture du luxe grâce à l’énorme écran tactile et surtout avec le tableau de bord numérique. On sait que ces caractéristiques appartiennent à la version Platinum, ce qui veut dire qu’il est difficile de prévoir si toutes les versions vont en bénéficier pour le moment, mais c’est tout de même un excellent début.

Des capacités hors route impressionnantes

Là où le constructeur japonais élève son jeu d’un cran, c’est en matière de conduite hors route puisque déjà sur le plan esthétique, on peut voir que le Rogue 2021 a été conçue pour sortir des sentiers battus grâce à sa garde au sol élevée et sa plaque de protection à l’avant. De plus, les photos montrent que le Rogue 2021 profite d’une commande rotative qui permet de choisir entre plusieurs modes de conduites qui sont clairement illustrées par des images comme de petites montagnes ou un flocon de neige. On peut présumer que le rouage intégral ainsi que d’autre élément mécanique du Rogue vont s’adapter à la route en fonction du mode de conduite que vous avez sélectionné.

Il y a également plusieurs rumeurs qui circulent sur le nouveau Nissan au sujet de ce qu’on pourrait retrouver sous le capot. Pour l’instant, le VUS du constructeur japonais ne propose qu’un moteur de 4 cylindres de 2.5 litres qui développe 170 chevaux et 175 livres-pied de couple. Malgré tout, Nissan a réussi à vendre plus de 40 000 exemplaires l’an dernier, une donnée remarque compte tenu le peu de diversité sur le plan mécanique. Bref, tout ça pour dire que les choses pourraient changer avec la prochaine génération du Rogue, car les rumeurs veulent qu’il bénéficie plutôt de 2 moteurs turbocompressés. Le moteur d’entrée de gamme pourrait très bien être une version turbocompressée de l’actuel moteur de 1.6 litre qu’on retrouve dans les plus petits modèles et pour le moteur plus puissant, on s’attend à un moteur d’une cylindrée de 2.0 litres ou plus.

Au final, on s’attend à ce que le Nissan Rogue 2021 soit dévoilé dans les prochains mois, mais le constructeur japonais n’a pas encore annoncé de date officielle à ce sujet.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER