Ontario : des autoroutes à 110 km/h

30 Avril 2022 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Le gouvernement de l’Ontario a récemment annoncé que la vitesse maximale de 6 tronçons de route provinciaux passe de 100 à 110 km/h. Le gouvernement dit avoir effectué la chose afin de l’aligner avec ce qui se fait ailleurs dans le reste du Canada. Inutile de vous dire que les réactions sont mixtes. Certaines personnes en sont ravies alors que d’autres pensent au danger que ces 10 km/h supplémentaires vont amener.

 

Ce n’est pas la première fois qu’on en parle, mais c’est maintenant officiel et les nombreux projets pilotes sur le sujet ont démontré que l’augmentation de la limite de vitesse n’est pas une mauvaise chose pour ces 6 tronçons de route. D’ailleurs, au où vous seriez de passage dans la province canadienne, voici les 6 routes en question :

  • Queen Elizabeth Way (QEW) de Hamilton à St Catharines (32 km)
  • Autoroute 402 de London à Sarnia (90 km)
  • Autoroute 417 d’Ottawa à la frontière Ontario/Québec (102 km)
  • Autoroute 401 de Windsor à Tilbury (environ 40 km)
  • Autoroute 404 de Newmarket à Woodbine (environ 16 km)
  • Autoroute 417 de Kanata à Arnprior (environ 37 km)

Le vote populaire

 

Avant que quelqu’un aille dire que le gouvernement de l’Ontario a effectué cette modification pour faire plaisir à quelques-uns, je veux attirer votre attention sur quelques faits. D’abord, ce dernier a lancé un sondage en 2019 et 82 % des répondants étaient en accord avec l’augmentation de la limite de vitesse.

 

Pas au Québec

 

Ironiquement, le Québec est l’une des seules provinces canadiennes où la limite de vitesse ne dépasse pas les 100 km/h.

 

Des voitures plus sécuritaires

 

Aller vite c’est une chose, mais tout dépend du véhicule avec lequel on atteint cette vitesse. Comprenez-moi bien, je n’encourage personne à faire de la vitesse, bien au contraire. Néanmoins, les voitures modernes sont plus sécuritaires que jamais et les technologies sont presque plus performantes que la majorité des conducteurs en termes de réaction. De plus, avec les systèmes de conduite autonomes de niveaux 2 et 3 qui sont de plus en plus populaire, les risques d’accident eux sont de plus en plus faibles.

 

Je ne suis pas en train de dire qu’on devrait carrément retirer la limite de vitesse de certaines routes comme c’est le cas dans d’autres pays. Toutefois, jusqu’à un certain point, la vitesse à laquelle on roule n’est qu’une question de jugement et ce n’est pas forcément ça qui a une incidence sur le nombre d’accidents. Toutefois, la vitesse a certainement une lourde influence sur la gravité des accidents et c’est là qu’on doit trouver l’équilibre idéal.

 

Pour ma part, je crois que le fais de monter la limite de vitesse permise à 110 km/h est loin d’être exagéré, surtout lorsqu’on sait que la majorité des corps policiers tolère 120 km/h en ce moment. C’est important le préciser, car cette tolérance pourrait être plus limitée un jour et il faut vous faire comprendre que ce n’est pas un droit acquis.

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER