Polestar 2 2021 : les premières unités enfin livrées !

   04 Janvier 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Il y a quelques mois, une première Polestar 2 a enfin frôlé les routes du Québec dans les mains d’une poignée de journalistes automobiles. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une voiture exotique ou d’un modèle d’allure particulièrement sportive, c’est Polestar 2 à elle seule a généré plus d’interaction et de contenu sur les médias sociaux que la majorité des grandes sportives qui circule sur les routes de la province. Bref, c’est une voiture pour laquelle les gens ont de l’intérêt et heureusement pour les adeptes de du modèle, les premières livraisons ont déjà débutées.

Pour l’instant, il n’y a que 3 succursales Polestar au Canada, soit une à Vancouver, une à Toronto et une à Montréal, ce qui est tout à fait logique puisque ces 3 villes regroupent le plus grand nombre d’acheteurs potentiels.

Pour ce qui est de la voiture elle-même, la Polestar 2 affiche un prix de départ de 69 990$, ce qui est dans la bonne moyenne pour ce genre de voiture, mais comme c’est le cas dans cette catégorie, les options peuvent vite faire grimper la facture. Enfin, si vous êtes du genre à vous laisser emporter, votre Polestar 2 peut facilement vous coûter plus de 80 000$, ce qui reste tout de fois dans les normes pour une voiture de ce genre et je dois dire qu’au final, on se retrouve avec un modèle assez luxueux, confortable et surtout d’une qualité de fabrication supérieure, ce qui n’est bien évidement pas le cas chez Tesla. Bien sûr, la Model 3 peut utiliser des sons de flatulences en guise de klaxon et c’est une voiture qu’il faut prendre au sérieux, car elle renferme des technologies qui sont encore trop avancées pour être utilisées sur la route. Toutefois, on vit dans le présent et c’est une notion que Polestar maitrise à l’instar de Tesla et c’est pourquoi la Polestar 2 représente une meilleure option que la Tesla Model 3 à mon avis.

Des performances satisfaisantes

La Polestar 2 affiche une puissance de 408 chevaux et 487 livres-pied de couple, ce qui n’a rien de modeste même pour une voiture électrique. Sans compter qu’elle bénéficie d’un rouage intégral de série et d’une transmission à rapport, fixe, ce qui lui permet de boucler le 0-100 en 4.7 secondes, ce qui est loin d’être gênant. Pour ce qui est de l’autonomie, Polestar annonce 375 kilomètres à partir d’une charge complète, ce qui est un peu en deçà de la moyenne, mais on peut s’attendre à ce que des versions à autonomie prolongées fassent leur entrée sur le marché dans les années à venir. Il ne faut pas oublier que Polestar est une compagnie encore jeune et qu’elle vise la part du marché où elle risque de vendre le plus de voitures.

Maintenant que le constructeur suédois est bien établi au Canada, attendez-vous à voir des boutiques poussées un peu partout dans les grandes villes et bien qu’elle ne propose que 2 modèles pour le moment, Polestar est déjà une entreprise florissante.



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER