Polestar 3 : un VUS fabriqué en Amérique du Nord

02 Juillet 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

On peut dire qu’il a du courant qui passe chez Polestar en ce moment puisque le constructeur suédois gagne petit à petit en popularité et mine de rien, se prépare à lancer son 3e modèle. Sans surprise, il s’agit du Polestar 3, un véhicule 100% électrique qui devrait nous arriver sous la forme d’un VUS Coupé Sport. A titre comparatif, on pourrait nommer le BMW X4, le Mercedes-Benz GLC Coupe ou encore l’Audi Q5 Sportback sauf qu’aucun de ces modèles n’est offert en version 100% électrique, ce qui permet au Polestar 3 de se distinguer de la compétition.

Là où ça devient particulièrement intéressant pour le modèle, c’est parce qu’il sera fabriqué ici en même en Amérique du Nord. Si vous l’ignorez, Volvo est en quelque sorte la compagnie mère de Polestar et c’est pour cette raison que la production du Polestar 3 sera intégrée à l’usine de Volvo qui se trouve à Ridgeville en Caroline du Sud. La berline S60 et le VUS XC90 font partie des véhicules qui sont assemblés à cette usine.

Toutefois, je crois que ce n’est pas le fruit du hasard si Volvo a décidé de modifier sa chaîne de production pour pouvoir y accueillir un nouveau modèle que le Polestar 3. À mon avis, Volvo prépare lui aussi un modèle 100% électrique similaire à ce dernier que pourrait même être basé. Sur la même plateforme, ce qui permettrait de limiter les coûts de développement et d’assemblage grâce à un partage de certains éléments.

Pour l’instant, il n’y a que très peu d’information qui circule sur la toile au sujet du Polestar 3, mais on s’attend à ce que ce dernier ait une autonomie d’au moins 500 kilomètres pour être réellement compétitif. Toutefois, le réel défi ici pour Polestar, c’est d’abord et avant tout de pouvoir mettre des véhicules sur la route, car la production du constructeur suédois a lourdement été ralentie en raison de la crise de la Covid-19 et c’est l’une des raisons pour lesquelles la Polestar 2 est loin de se vendre aussi bien que prévu.

Enfin, souhaitons qu’il ne s’agisse là que d’une situation temporaire et que la marque se remette sur le bon chemin dans les plus brefs délais, car les véhicules de Polestar sont très prometteurs jusqu’à maintenant. Je n’irais pas jusqu’à dire que le constructeur suédois est en mesure de détrôner Tesla, mais disons que d’ici quelques années, Polestar pourrait en donner pour son argent à Elon Musk.



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER