Porsche Taycan GTS 2022 : Encore plus raffinée et sportive

04 Décembre 2021 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Malgré le fait qu’elle ne soit arrivée sur le marché qu’en 2019, la Porsche Taycan s’est forgé une solide réputation. La preuve, c’est que le constructeur allemand a déjà commencé à étendre et diversifier sa gamme avec l’introduction de nouvelle variante comme la Cross Tourismo. Néanmoins, cette fois-ci, ce n’est pas une nouvelle carrosserie, mais bien une nouvelle version et au grand plaisir des adeptes de la marque, il s’agit d’une version GTS. Cette combinaison de lettres est généralement très appréciée puisqu’elle apporte son lot d’amélioration, mais aussi un équilibre idéal entre la performance, le style et l’expérience générale de la voiture. Pour ma part, les 911 GTS et 718 Cayman GTS sont parmi les meilleures voitures que j’ai pu conduire dans ma carrière et j’ai bon espoir que la Taycan GTS se joignent à se palmarès une fois que j’en aurai fait l’essai.

 

Comme il y a une certaine hiérarchie à respecter dans la gamme Porsche, la nouvelle version GTS de la Taycan vient s’installer entre la version 4S et la version Turbo. D’ailleurs, la version GTS est disponible autant pour la berline que la familiale Sport Turismo, ce qui la rend d’autant plus intéressante. Pour la berline, on parle d’un prix de base de 150 100 $ et 152 700 $ pour la version familiale. Ce n’est pas à la portée de tous les budgets, j’en conviens, mais il s’agit certainement de la version de la Taycan qui vous en offrira le plus pour votre argent. De plus, au risque de vous faire sourcilier, n’oubliez pas que c’est d’une voiture Porsche qu’on parle ici, ce qui veut dire que son prix de base n’est que symbolique, car on peut ajouter de nombreuses options toutes plus intéressantes les unes que les autres et il va s’en dire que ces dernières sont tous sauf gratuites.

 

Une question d’équilibre

 

Si vous aimez aller vite en ligne droite, les versions Turbo et Turbo S sont certainement plus rapides, mais la Taycan GTS est une voiture qui risque d’être plus agréable à conduire sur les petites routes sinueuses. Autrement dit, c’est une voiture qui misera davantage sur l’équilibre et la finesse dans sa conduite. Toutefois, elle n’en reste pas moins impressionnante pour autant puisqu’elle est capable d’abattre le 0-100 en moins de 3.7 secondes en plus d’atteindre une vitesse de pointe de 250 km/h (limitée électroniquement).

 

Tout ça est rendu possible grâce à sa motorisation 100% électrique qui affiche une puissance de 590 chevaux et 627 livres-pied de couple, ce qui a de quoi faire rougir bien des voitures sportives. Bien entendu, il faut une grosse batterie pour fournir une telle puissance aux moteurs électriques et c’est exactement ce que nous propose la Taycan avec son bloc-batterie de 83.7 kWh. Porsche annonce également une autonomie supérieure à 500 kilomètres.

 

Bref, comme je l’ai mention au début, c’est une voiture que j’appréhende avec enthousiasme. Je pourrai vous en dire davantage lorsque j’aurai mis les mains derrière son volant et surtout lorsque Porsche nous aura révélé plus de détails techniques à son sujet.

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

Nos autres inventaires de Porsche