Que se passe-t-il avec la Tesla Roadster?

10 Mai 2022 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Je me souviens encore de ma première rencontre avec une Tesla comme si c’était hier. C’était en 2011 ou 2012 lors d’un évènement. Il s’agissait d’une Roadster et à l’époque, la marque était bien différente de ce qu’elle est aujourd’hui. La première Roadster avait été construite à partir de la même plateforme qu’une Lotus. Eh oui, c’était bien avant que Tesla ne nous arrive avec ses carrosseries maison, mais je dois dire que pour l’époque, le résultat était plutôt convaincant.

 

Aujourd’hui, Tesla est certainement le plus grand fabricant d’automobiles électriques du monde entier et c’est l’une des marques les plus reconnues aussi. Disons simplement que sa réputation est faite. Toutefois, la croissance de Tesla est loin de s’être passée comme le constructeur américain l’entendait puisque ce dernier a été enclin à de nombreux retards au courant des dernières années et c’est ce qui m’amène à vous parler de la Tesla Roadster de seconde génération.

 

Une question de timing?

 

Croyez-le ou non, mais il faut remonter en 2015 pour parler de cette seconde génération puisque c’est à ce moment qu’Elon Musk, le fondateur de la marque, nous a présenté l’idée pour la première. Ensuite, il aura fallu près de 2 ans pour que le projet se concrétise et que le constructeur américain nous confirme la venue de sa nouvelle sportive sur le marché pour 2020. Bref, vous connaissez la suite puisque nous sommes en 2022 et la sportive 100% électrique n’a toujours pas commencé à être construite, ce qui est un peu fâcheux lorsqu’on sait que certaines personnes ont payé entre 50 000 $ et 150 000 $ pour en réserver un exemplaire depuis les 5 dernières années. Heureusement, Tesla aurait décidé d’offrir un rabais à ceux et celles qui ont réservé le modèle depuis les tout débuts de son annonce.

 

Heureusement, il semble qu’on voit enfin la lumière au bout du tunnel pour la Roadster de seconde génération puisque selon plusieurs sources, le modèle entrerait officiellement en production en 2023, donc l’an prochain. Maintenant, selon ce qu’on sait, le prix final du modèle devrait se situer autour de 200 000 $ américains avant les options, ce qui reste très dispendieux. En revanche, la Tesla Roadster de seconde génération promet d’être une voiture sacrément impressionnante.

 

Une idée folle


Pour faire la promotion de sa Roadster de seconde génération, le constructeur américain a indiqué que cette dernière serait capable d’abattre le 0-100 en moins de 2.1 secondes, ce qui est déjà très rapide. Néanmoins, comme la folie est une caractéristique de série chez Tesla, Elon Musk a décidé de pousser le concept encore plus loin avec une option qui vous permet d’ajouter une option lance rock et ce qui permet à la voiture de boucler le 0-100 en moins de 1.1 seconde selon les dires du PDG de la marque. C’est ridiculement rapide et si cette donnée s’avère fondée, la Tesla Roadster de seconde génération deviendra certainement la voiture la plus rapide du monde. D’ailleurs, Tesla prétend aussi que le bolide peut attendre la vitesse faramineuse de 400 km/h en plus de compléter ¼ de mile en8.88 secondes. Pour avoir des données aussi précises, il est clair que ces dernières ont été vérifier et qu’il y a déjà des modèles de préproduction sur la route.

 

Avec la hausse de popularité des voitures électriques exotique, il est plus que temps pour Tesla de faire un pas en avant avec la Roadster de seconde génération. Toutefois, c’est une voiture qu’on est parfaitement capable d’attendre sachant qu’elle sera plus rapide que des modèles coûtant 10 fois son prix. Maintenant, il ne reste plus qu’à espérer que les données dévoilées par Tesla soient véridiques et surtout que le lancement du modèle soit réellement prévu pour 2023.

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER