Rimac Nevera : 412 km/h

23 Novembre 2022 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Bien qu’elle ne soit pas la voiture la plus rapide du monde de manière générale, la Rimac Nevera est désormais la voiture électrique la plus rapide du monde puisque sa vitesse de pointe a été officialisée à 412 kilomètres par heure. Avec son allure racée, sa puissante motorisation électrifiée et toute l’ingénierie derrière sa conception, il n’est pas surprenant que la sportive du constructeur croate ait fini par surpasser la barre des 400 km/h.

 

Lorsqu’il est question de voitures d’exceptions comme la Rimac Nevera, les chiffres sont très importants. Ce qui intéresse les acheteurs ici, c’est l’exclusivité et les succès. C’est pourquoi Rimac a décidé de limiter la production de la Nevera à seulement 150 unités. Bref, on sait que la voiture est exclusive, mais quand est-il du reste? Eh bien, c’est là que les chiffres entrent en jeu.

 

Puissance et vitesse

 

Tout commence par ce qu’il y a sous le capot, enfin, si on peut dire la chose ainsi puisqu’on est loin d’une voiture au sens traditionnel du terme ici. La Rimac Nevera est propulsée par 4 moteurs électriques pour une puissance totale de 1 914 chevaux. C’est donc grâce à cette puissance, en partie, que la sportive du constructeur croate a réussi à atteindre une vitesse de pointe de 412 km/h. Comme l’indic Rimac dans son communiqué de presse officiel, il aura fallu près de 1,6 million d’heures combinées pour le développement de sa voiture.

 

La vitesse de pointe n’est pas la seule donnée sur laquelle la Rimac Nevera excelle. La sportive du constructeur croate est aussi capable d’abattre le 0-100 en moins de 1.85 seconde en plus d’attendre la vitesse de 160 km/h en seulement 4.3 secondes. Les ingénieurs de la marque ont aussi réussi à officialiser un temps de 8.582 sur le ¼ de mile, ce qui est excessivement rapide. C’est ce qui en faisait la voiture de production qui accélère le plus rapidement en 2021.

 

Le record – 412 km/h

 

C’est sur la piste d’essai de Papenburg en Allemagne que Rimac a décidé de tester les limites de la Nevera qui est seulement sa deuxième voiture de production. Les ingénieurs savaient que la voiture serait capable de passer la barre des 400 km/h grâce à des simulations virtuelles. Néanmoins, je crois qu’il n’y a pas plus grande satisfaction que de réaliser un tel exploit dans les règles de l’art.

 

Les voitures à essence les plus rapides du monde atteignent pratiquement les 500 km/h aujourd’hui. Ainsi, il y a fort à parier que c’est là le prochain objectif de la marque. Il ne faut pas oublier que la première voiture de production à atteindre les 400 km/h a été la Bugatti Veyron il y a de cela moins de 20 ans seulement. À la vitesse où les choses évoluent, surtout dans le créneau des véhicules électriques, il ne serait pas surprenant que la prochaine voiture de Rimac soit aussi dans la compétition.

 

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER