ROLLS-ROYCE DIT NON À LA PHANTOM 102EX

   17 Avril 2010 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Le moins qu’on puisse dire de la situation, c’est que le courant ne passe plus entre Rolls-Royce et son projet de commercialiser une voiture électrique. Pourtant, lors du Salon de Genève 2011, le constructeur anglais avait présenté la Phantom 102EX avec un enthousiasme qui, à l’époque, laissait croire à une éventuelle production.

C’est au cours d’une interview accordée au Car and Driver que le PDG de Rolls Royce, Torsten Müller-Ötvös, a déclaré que la Phantom 102EX resterait au stade de prototype. Malgré sa puissance de 395 chevaux et ses 800 nm de couple, qui permettait des accélérations fulgurantes, la Phantom n’aurait pu entrer en production en raison de sa trop courte autonomie, dépassant à peine les 200 kilomètres, et les 20 heures nécessaires à sa recharge complète.

Néanmoins, le constructeur anglais ne ferme pas la porte à une mécanique hybride rechargeable. Cette dernière pourrait assurément augmenter l’autonomie de la Phantom et régler le problème dû au temps de recharge.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER