Rolls Royce se lance dans les sportives avec la Ghost V-Spec

26 Janvier 2014 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Malgré un prix exorbitant, un niveau de personnalisation qui n’a pour limite que votre imagination et une image de prestige absolu, Rolls Royce a décidé que ses voitures n’étaient pas encore assez complètes, ce qui a donné naissance au projet Ghost V-Spec, une version sportive de sa déjà très puissante et respectée berline. Néanmoins, rien n’est trop beau lorsqu’on entre chez RR et on pourrait dire que cette compagnie a littéralement fondé son succès sur le rêve. Donc si l’acheteur moyen de Ghost veut en obtenir plus sur le plan mécanique, Rolls Royce peut lui offrir. C’est simple non?

Enfin, il y a simple comme dire oui à quelques centaines de dollars d’accessoires, mais comme le prix de base de la Ghost est lui-même stratosphérique, il y a simple comme débourser plusieurs dizaines de milliers de dollars pour augmenter les performances de sa Rolls Royce Ghost, le genre de voiture qu’on voit tout à fait fendre l’air sur circuit…

Dans le détail extrême

Rolls Royce n’aime clairement pas faire les choses à moitié et tant qu’à offrir une édition sportive de sa Ghost, pour quoi ne pas commencer avec d’immenses jantes en alliage de 21 pouces. Pour l’occasion, la berline du constructeur britannique offre également une peinture spéciale qui se décline en trois couleurs; Black Kirsh, Artic White et Graphite.

Une sportive de grande classe

Puisque cette V-Spec s’annonce une version sportive de la Ghost, nous nous attarderons donc davantage sur l’aspect mécanique de cette dernière. D’abord, la Ghost conserve sont puissant V12 à double turbocompresseur de 6.6 litres, lequel bénéficie de 40 chevaux supplémentaires pour l’occasion. Certes, 40 chevaux, ça ne fait pas une grande différence dans une voiture aussi imposante que la Ghost, mais c’est ce qui permet tout de même à la berline du constructeur britannique de franchir la barrière des 600 chevaux. Comme toujours, le moteur sera couplé à une transmission automatique ZF à 8 rapports, ce qui permettra à la Ghost V-Spec de boucler le 0-100 en seulement 4.7 secondes, une donnée qui permet à cette dernière de véritablement faire partie de la catégorie des grandes sportives, sur papier du moins. La Rolls Royce Ghost V-Spec est également 66 livres plus légères que la version « de base », une donnée qui encore une fois ne semble pas très impressionnante à elle seule. Néanmoins, avec cette augmentation de la puissance et cette réduction du poids, la Ghost V-Spec offrira certainement une conduite plus intéressante, la seule chose qui manquait à la berline britannique selon plusieurs.

 



Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER