SAAQ : prix réduit pour le permis de conduire jusqu’en 2024

21 Novembre 2023 PAR Jean-Sébastien Poudrier

En 2022, la Société de l’Assurance automobile du Québec annonçait un congé de paiement sur le permis de conduire pour 2022 et 2023 en raison d’un excellent bilan routier et d’importantes économies réalisées l’année précédente. Il faut dire que la Covid-19 et le confinement ont forcé les Québécois à se déplacer moins, ce qui a considérablement réduit le nombre d’accidents graves. À l’époque, la SAAQ prévoyait un congé de permis pour les années 2022 et 2023 avec seulement les frais de 4,90 $ et les droits de 19,10 $ à payer pour un total de 24 $. Or, il se trouve que la SAAQ peut prolonger cette mesure grâce à un excellent bilan financier au cours des deux dernières années.

 

Le président de la Société de l’Assurance Automobile du Québec, Éric Ducharme, a annoncé que 600 millions de dollars seront remis aux Québécois sous forme de rabais sur le permis de conduire. C’est une économie de 101,55 $ pour le permis de classe 5 et 186,50 $ pour le permis de classe 5 ou 6. Ainsi, tout comme ce fût le cas pour les années précédentes, il n’y aura que les frais à payer pour un total de 25,50 $, une nouvelle qui fait du bien alors que l’inflation a connu une hausse importante au cours des dernières années. Au final, on parle d’une économie de 290 $ sur trois ans pour le permis de classe 5 et 530 $ pour le permis de classe 5 et 6. Bien entendu.

 

Des économies importantes

 

Grâce à un excellent bilan routier encore une fois, les coffres du Fonds d’assurance automobile sont pleins et c’est ce qui permit à la SAAQ d’octroyer un congé de paiement sur le permis de conduire pour une année supplémentaire.

 

La SAAQ prolonge également la mesure qui vise à réutiliser la photo du permis de conduire et de la carte d’assurance maladie. Selon les estimations de la société, cela permet de réduire l’achalandage dans les succursales de l’ordre de 50 000 visiteurs par mois. Les employés de la SAAQ peuvent donc se concentrer sur les autres services offerts par l’organisme gouvernemental.

 

Les bonnes nouvelles ne s’arrêtent pas là puisque la SAAQ ouvrira un nouveau centre de service à la place Versailles dans les prochains mois. Il s’agit du sixième centre de services dans la région de Montréal. Espérons que cela sera suffisant pour réduire les temps d’attentes dans les autres succursales.

 

Jean-Sébastien Poudrier