Tesla Model 3 : fini les problèmes de peinture?

   14 Juin 2020 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Si vous êtes un propriétaire de Tesla Model 3, vous avez probablement entendu parler ou vous êtes peut-être une victime des fameux problèmes de peinture que connait le modèle depuis son introduction sur le marché. Ce n’est pas mêlant, la voiture s’arrache littéralement par endroit et on ne parle pas de voiture qui a plus de 200 000 kilomètres au compteur ou au moins 10 ans derrière le volant, mais bien de Tesla Model 3 presque neuve.

L’une des principales causes de ce problème, c’est le fait que la carrosserie de la Tesla Model 3 soit totalement composée d’aluminium ou presque. D’ailleurs, Tesla n’est pas le seul constructeur aux prises avec ce genre de problème, mais en raison de son image de prestige et de marque parfaite, c’est le genre de chose qui semble moins bien passée chez les propriétaires de Tesla. Toutefois, le constructeur américain a récemment publié un communiqué de presse dans lequel il stipule que les problèmes de peintures de la Model 3 devraient être réglés bientôt.

Toutefois, Tesla a clairement mentionné que les problèmes de peinture ne sont en aucun cas dus au processus d’application ou à la peinture elle-même. Ce dernier conçoit plutôt que le problème vient des débris de la route et que le problème serait plus commun là où les conditions météo sont plus rudes comme au Québec. Tesla soutient que pour cette raison, les problèmes de peinture ne seraient pas couverts par la garantie. Or, le constructeur américain est loin d’être le seul à vendre des voitures dans les pays où les conditions météo sont plus extrêmes qu’ailleurs et c’est loin d’être toutes les voitures qui ont le même problème.

Des solutions?

Jusqu’à tout récemment, les propriétaires de Tesla Model 3 avaient 2 solutions qui s’offraient à eux à commencer par un ensemble de garde-boue. Ce n’est pas un accessoire que le constructeur américain propose d’usine et c’est dommage puisque c’est le genre de caractéristique qui permet de limiter radicalement les dégâts apportés au bas de caisse par les débris de la route. Ensuite, vous pouvez toujours faire installer une pellicule protectrice transparente, une solution coûteuse, mais très certainement efficace.

Tesla propose désormais une solution de son côté, mais cette dernière est loin de faire l’unanimité auprès des propriétaires. En effet, au coût de 70$, vous pouvez vous procurer une trousse de protection et cette dernière comprend les 2 éléments dont vous venons tout juste de parler, ce qui est certainement une bonne chose. Le seul hic dans tout ça, c’est que vous devez procéder à l’installation vous-même et c’est là que les propriétaires de Tesla Model 3 sont peut-être moins confortables avec la situation. Quoi qu’il en soit, au moins, Tesla offre une solution, c’est déjà ça non?

C’est beau, mais la qualité…

Je crois qu’il est temps de mettre cartes sur table en ce qui concerne Tesla, car le constructeur américain a acquis une solide réputation avec les années et il faut dire que ses véhicules sont franchement impressionnants. En revanche, ils sont loin d’être parfaits comme le témoigne le problème de peinture qu’on retrouve sur la Model 3. Disons simplement que la qualité de finition et que la qualité d’assemblage n’est tout simplement pas au rendez-vous, mais d’un autre côté, Tesla propose assurément les voitures les plus modernes et les plus avancées sur le plan technologique sur le marché. Bref, on comprend que le constructeur américain a dû faire des sacrifices quelque part pour en arrivé là où est aujourd’hui et que la vitesse à laquelle l’entreprise a grandi n’a pas été sans conséquence.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

 

Nos autres inventaires de Tesla