Tesla Model 3 : quand la peinture écaille

   26 Mai 2019 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Pour la majorité des gens, Tesla est cette parfaite compagnie qui construit des voitures parfaites, mais hors de prix. Néanmoins, comme tout bon constructeur automobile, Tesla commence aussi à connaître des ratés à certains niveaux et cette fois-ci, il est question de la peinture sur la Model 3. C’est notamment le cas de M. Roger-Pierre Gravel, un Québécois qui s’est commandé une Tesla Model 3 il y a moins d’un an.

Comme c’est le cas pour M. Gravel, de nombreux propriétaires de Tesla Model 3 font état d’un problème similaire sur la toile et les différents réseaux sociaux. Le problème, c’est que la conception de la voiture permet au débris de la route d’atteindre plus facilement les côtés de la carrosserie, là où la peinture est généralement plus mince. Ainsi, après mon bon nombre d’impacts, la peinture finit simplement par s’écailler pour éventuellement se détacher de la voiture.

Les propriétaires de Tesla Model 3 affectées par se problème peuvent toujours se consoler sachant que la carrosserie de leur voiture est faite d’aluminium, un matériel qui prend de 10 à 50 fois plus de temps à corroder par rapport à l’acier. Néanmoins, faire peinturer une voiture, ce n’est pas donner et les propriétaires de Tesla Model 3 ne peuvent tout simplement pas laisser leur voiture dans cet état.

Selon Guillaume André, le copropriétaire de Véhicules Électrique Simon André, un simple garde-boue permettrait d’éliminer le problème, mais ce n’est pas un élément que Tesla propose de série sur la Model 3. En fait, de manière générale, c’est une caractéristique qu’au constructeur ne propose de série laissant ainsi la place aux entreprises qui se spécialistes en matière d’accessoires après-marché. Bref, si vous achetez une Tesla Model 3, la première chose que vous devriez installer sur la voiture, c’est un pair de garde-boue.

Heureusement pour M. Gravel, c’est le seul problème de sa Tesla Model 3, car d’autres propriétaires ont été moins chanceux. En effet, certaines voitures ont une peinture de moins bonne qualité encore et cette dernière fait littéralement des bulles par endroit. Il faut dire que l’aluminium a toujours été un matériel réputé pour sa mauvaise compatibilité avec la peinture. Au final. Il faut s’attendre à ce que Tesla commette de petites erreurs au passage ici et là, mais c’est tout de même frustrant pour les propriétaires qui paient des fortunes pour des voitures dont les problèmes font surface une année seulement après leur sortie de l’usine.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER