Tesla Model S : on ajoute 50 chevaux et voilà!

   11 Novembre 2019 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Tesla aime particulièrement se faire confronter, car ce dernier a toujours un coup d’avance sur la compétition et c’est exactement ce que le constructeur américain démontre avec sa Model S qui a récemment gagné 50 chevaux simplement pour battre la Porsche Taycan. C’est un peu comme si vous jouiez à un jeu, mais que votre adversaire avait le droit de réécrire les règles tout en jouant pour s’avantager. Le plus ironique dans tout ça, c’est que Tesla ait choisi d’augmenter la puissance de la Model S de 50 chevaux seulement, soit juste assez pour surpasser la Taycan. Ça nous laisse sous l’impression que le constructeur américain pourrait offrir 200 ou même 300 chevaux de plus à sa berline sans trop d’effort.

Si vous avez déjà conduit une Tesla Model S, vous savez comme moi que cette voiture n’a pas besoin d’autant de puissance, car elle est déjà sacrément rapide dans sa version d’entrée de gamme. L’objectif ici est simplement de démontrer à la compétition que peu importe ce qui va se passer, Tesla aura toujours le dessus.

Ce qui rend la chose particulièrement impressionnante, c’est que le constructeur n’a rien eu besoin de faire physiquement sur la Model S pour en augmenter la puissance. En fait, le constructeur américain a simplement effectué une nouvelle mise à jour sur le logiciel de la voiture pour que cette dernière développe 50 chevaux de plus. C’est comme si la voiture avait encore beaucoup de puissance en réserve et que cette dernière était limitée électroniquement, ce qui revient à la théorie du fait que Tesla a 1 voire même plusieurs coups d’avances sur la compétition.

Un canular

Il est certain que l’arrivée de la Porsche Taycan sur le marché n’est pas à prendre à la légère, car c’est une voiture sérieusement performante et elle évolue en plein dans la fourchette de prix de la Tesla Model S. En revanche, plusieurs sources croient que l’annonce de Tesla quant à l’augmentation de la puissance de la Model S de 50 chevaux par une simple mise à jour serait en fait un canular. Certains ont commenté la chose en affirmant que pour offrir plus de puissance, le constructeur américain devrait changer des composants physiques sur ses voitures. Il y a toutefois une autre école de pensée qui croit comme moi que le constructeur américain nous offre volontairement une puissance limitée pour ses voitures laissant ainsi la possibilité d’améliorer ces dernières dans une situation comme celle qu’on vie présentement avec la nouvelle Porsche Taycan. Bref, tant et aussi longtemps qu’une Tesla Model S ayant reçu la mise à jour ne passera pas sur le dynamomètre, il va rester difficile de pouvoir prouver quoi que ce soit.

Un modèle d’affaires particulièrement critiqué

Nombreux sont ceux et celles qui reprochent à Tesla de ne pas être rentable. Ces derniers mentionnent que l’entreprise est en vie uniquement grâce aux subventions du gouvernement américain. En fait, c’est exactement là le modèle d’affaire de Tesla. Le constructeur américain investit plus d’argent dans la qualité, le confort, le design et les performances de ses voitures qu’il n’est capable d’en produire. En fait cette stratégie est adoptée par de nombreuses entreprises notamment dans le domaine du commerce au détail. Le but est simplement de rendre le plus de gens accros possible. Ainsi, un jour, les gens vont acheter des Tesla sans trop savoir pourquoi. En même temps, on n’a pas trop le choix d’aimer autant Tesla, car c’est encore aujourd’hui le leader mondial en matière de véhicule électrique. Et il y a fort à parier qu’il va le rester pour de nombreuses années encore.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER

 

Tesla S
2015

64999 $
38986 Km

Tesla S
2015

71916 $
32400 Km

Tesla S
2017

62995 $
122148 Km

Tesla S
2013

41575 $
128060 Km

Tesla S
2013

64995 $
121025 Km

Tesla S
2013

52995 $
56006 Km

Tesla S
2015

59995 $
110247 Km

Tesla S
2013

54888 $
67500 Km